La différence entre religion et spiritualité

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Il est habituel d’entendre que la différence entre la religion et la spiritualité, c’est que dans la religion on croit en l’expérience d’un autre et dans la spiritualité on fait sa propre expérience.

Cette idée est jolie en théorie, mais malheureusement totalement fausse.

En premier lieu, la manière de nommer les choses ne change rien aux choses. De nombreux enseignants spirituels cherchent à imposer leurs dogmes en utilisant divers prétextes. Par exemple, « il faut croire que c’est comme ça parce que j’ai le discernement spirituel pour le voir ». Et de nombreux aspirants spirituels cherchent à être pris en main et souhaitent que quelqu’un leur dise quoi penser.

Mais le problème est en réalité bien plus profond que cela. Nous avons en effet tous tendance à accepter une idée qui nous plaît sans l’avoir vérifiée. Nous sommes par exemple bien plus influencés que nous le croyons par tout ce que nous lisons. Pour quelqu’un qui écrit sur un blog, il est facile de s’en rendre compte.

Par exemple, je lis un livre. Une semaine plus tard, j’écris un article sans penser au livre. Mais inconsciemment, l’article est inspiré de ma lecture. Le niveau de paraphrase est parfois étonnant. Et dans cet article, j’expose des idées qui ne sont pas vraiment les miennes, que je n’ai pas vérifiées. Je les considérerais probablement comme fausses si je les mettais à l’épreuve.

Comme je suis conscient de ce phénomène, j’essaye de l’éviter. Lorsque j’ai une idée d’article, je la note et je laisse du temps avant de l’écrire. Et lorsqu’une idée me plaît, j’essaye de la mettre à l’épreuve avant de l’adopter.

Mais ce n’est pas toujours facile. Surtout dans le domaine du spirituel. La communication est extérieure et le spirituel intérieur. Les enseignements spirituels ne sont donc pas si spirituels. Ils sont au mieux, le doigt qui montre la lune.

À un degré ou à un autre, nous nous faisons une idée intellectuelle de ce que doit être le spirituel. Et ce que nous considérons comme des expériences spirituelles sont des simulations construites par le mental d’après cette idée.

Un bon moyen de dépasser ce phénomène consiste à se dire que le spirituel commence là où les mots s’arrêtent. Cela peut sembler excessif. Pour beaucoup de monde, la spiritualité est sociale et prétexte à se raconter des histoires.

Mais l’un n’empêche pas l’autre. On peut aussi se dire que la communication autour du spirituel est comme l’épluchure du fruit. Même s’il faut l’enlever pour goûter au fruit, c’est également elle qui mène au fruit.

croyances-limitantes
Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)