Le secret de la confiance en soi

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


Comme je l’ai déjà expliqué, il est possible de stimuler la confiance en soi en devenant plus tolérant à la différence des autres. Comme nous vivons dans une culture néocolonialiste, nous avons tendance à penser qu’il n’existe qu’une seule manière de vivre. Mais plus nous jugeons, plus nous nous sentons jugés par effet de projection, et plus nous sommes paralysés pour agir dans notre vie.

Cette technique préventive est très efficace pour développer la confiance en soi, mais elle ne suffit pas. Il arrive toujours un moment où nos peurs nous rattrapent et nous paralysent.

Dans ce cas, comment faire ?

Il suffit de redéfinir la peur. La peur est naturelle. Tout le monde a peur, même les personnes qui ont le plus confiance en elles-mêmes. En soi, la peur n’est pas un problème. Le problème est notre rapport à la peur. Il s’agit encore d’une affaire de jugement. Si nous considérons que la peur est redoutable, elle nous paralyse. Le problème n’est pas la peur, mais la peur de la peur.

Le but de la peur n’est pas de nous paralyser. Le but de la peur est au contraire de nous donner des capacités surhumaines pour nous permettre d’échapper au danger. Ce n’est pas une exagération. De nombreuses personnes, sous l’effet de l’adrénaline, sont devenues capables de soulever une voiture pour dégager une personne coincée.

Au lieu de nous laisser paralyser par la peur, nous pouvons l’utiliser comme une force. C’est à cela qu’elle sert. La peur n’est pas une ennemie, mais une alliée. Elle n’est pas un obstacle, mais un moteur.

Plus nous sommes capables d’observer notre peur, sans en avoir peur, et plus il devient possible de la percevoir comme une force et de l’utiliser efficacement.

Ce que j’affirme vous semble probablement bizarre. Mais c’est quelque chose qu’il faut expérimenter. Vous vous rendrez compte par vous-même que lorsque vous la regardez du bon côté, la peur donne des ailes.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

Comment devenir un meilleur trader

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


En ce moment, je reçois un certain nombre de questions inattendues. Par exemple, une personne compétente en trading, mais qui a tendance au sabotage m’a demandé comment s’améliorer.

Bien entendu, je n’y connais pas grand-chose en trading. Mais j’aime comprendre le monde dans lequel je vis et je me suis tout de même un peu intéressé au domaine de la finance.

Du peu que je connais le métier de trader, j’ai le sentiment que la psychologie est encore plus importante que la compétence technique. Et là, on est dans un domaine que je connais beaucoup mieux.

Le problème est lié au rapport entre les émotions et la raison. Les émotions vont plus vite que la raison. Sans entraînement particulier, elles sont plus fortes. Bien souvent, nous prenons des décisions émotionnelles et nous cherchons à les argumenter avec une pseudo logique. Nous avons le sentiment d’utiliser la raison, mais nous ne faisons que justifier nos choix émotionnels.

Dépasser ce phénomène n’est pas simple. Il est par exemple très utilisé en marketing. Mais j’ai déjà vu des marketeurs, parfaitement au courant du problème, démonter le marketing irrationnel d’une marque, tout en étant fans de cette marque.

Apprendre à développer la raison au-delà des émotions est un élément très important dans le domaine spirituel. C’est cela qui permet de rester ouvert spirituellement sans souffrir d’hypersensibilité et d’hyperémotivité.

Pour un trader, j’imagine que pour utiliser correctement ses compétences techniques, il faut être capable de dépasser la peur de perdre et l’appât du gain.

Dans « Spirituellement incorrect », je partage ma méthode pour développer la raison. Mais le but de ce livre est d’aider les gens à s’ouvrir spirituellement sans agitation inutile. Je ne suis pas certain que ma méthode puisse aider un trader.

Dans les grandes lignes, il faut prendre l’habitude d’être de bonne foi. Il faut apprendre à voir les choses comme elles sont, même lorsque cela ne nous arrange pas. Il est également important de connaître un certain nombre de mécanismes psychiques qui ruinent notre raison.

Par exemple, la dissonance cognitive qui fait qu’il est difficile de se contredire même lorsque notre expérience montre que notre croyance est fausse. Ou la validation sociale qui fait qu’il est difficile de contredire une croyance communément établie. La rationalisation des croyances tient également une place importante dans ma méthode.

Développer la raison nécessite des prises de conscience. Pour ma part, j’ai commencé à démêler tout cela il y a dix ans en lisant « Le discours de la méthode » de Descartes et « La société de consommation » de Baudrillard.

À l’école, on nous apprend qu’il faut être cartésien et que cela implique le matérialisme. Pourtant, dans « Le discours de la méthode », Descartes explique qu’il a plus de doutes concernant l’existence de la matière que concernant l’existence de l’âme et de Dieu. Pour développer sa raison, il est important de comprendre que l’école n’est pas un lieu de raison, mais de subjectivité.

Dans le même ordre d’idée, « La société de consommation », Baudrillard, montre la dimension mythologique de notre monde moderne, alors que nous le considérons comme une réalité solide.

Il est difficile de développer ce sujet dans un article de blog, mais je vous ai donné quelques pistes à explorer. D’ailleurs, le sujet devrait intéresser tout le monde et pas uniquement les traders.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

Cours de reiki minimax

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


Le reiki était au départ une tradition minimaliste, mais avec le temps, les choses ont beaucoup changé. Pendant plusieurs années, j’ai demandé aux inscrits de ma lettre d’information quels étaient leurs plus gros problèmes avec le reiki. J’ai compilé 300 réponses et je les ai utilisées pour réaliser ce cours.

Par exemple, de plus en plus de personnes viennent vers moi pour me dire qu’elles sont perdues. Selon ces personnes, il y a trop de confusion dans le reiki, trop de traditions, trop de pratiques gadgets, trop d’informations contradictoires, trop d’incohérences. C’est cet état des lieux qui m’a motivé à écrire un cours de reiki simple, qui va à l’essentiel.

Bien que ce cours s’inspire du reiki classique, il s’en éloigne également pour plus de liberté et plus de cohérence. Certaines de ses pratiques sont inspirées du quantum touch. Mais ce n’est pas un simple « copier-coller » de plusieurs traditions. De nombreuses méthodes sont issues de ma propre expérience et vous ne les trouverez pas ailleurs.

Ce cours est organisé en 7 leçons. Il a beau être simple et minimaliste, cela n’enlève rien à sa profondeur. J’ai souhaité y inclure toutes mes meilleures pratiques. C’est pour cela que j’ai choisi le nom « minimax ».

Dans ce cours, je vous propose :

  • Deux méthodes pour découvrir l’énergie. L’une est connue, mais l’autre beaucoup moins.
  • Des explications simples et facilement vérifiables sur notre fonctionnement énergétique.
  • Une technique de stimulation énergétique qui va droit au but.
  • Deux manières de canaliser l’énergie universelle.
  • Une technique reiki oubliée pour réaliser des traitements énergétiques sur soi et sur autrui.
  • Une technique pour traiter efficacement les gros blocages énergétiques.
  • Une technique spécifique pour traiter les douleurs du dos.
  • Une technique pour comprendre subtilement comment diriger l’énergie.
  • Des indications pour créer votre propre système de symboles afin de traiter vos problématiques personnelles.
  • Une approche pour gérer les contrecoups négatifs de l’ouverture spirituelle.
  • Une technique pour vous libérer plus facilement de la colère.
  • Une méthode qui permet de faciliter et d’approfondir le travail sur soi.
  • Une méthode créative pour la manifestation de vos souhaits. Cette méthode est bien plus agréable à pratiquer que toutes les techniques d’attraction classiques.
  • Une méthode pour dépasser la pratique formelle et faire en sorte que votre vie devienne spirituelle à chaque instant.

Pour fêter les 12 ans de reiki dojo, j’ai décidé de proposer ce cours gratuitement à toutes les personnes déjà abonnées à mon offre d’accompagnement. Si vous n’êtes pas encore abonné, ce cours est encore disponible pour les 5 prochaines personnes qui s’inscrivent.

Cette offre limitée n’est plus disponible. Mais vous pouvez toujours vous inscrire à mon offre d’accompagnement.

Comment dépasser la peur de la mort

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


Il me semble que c’est Sénèque qui a dit que la mort n’est pas seulement ce qui nous arrive à la fin de notre vie sur terre. La mort est également tout ce qui est déjà passé. Tout ce que nous avons accompli appartient au royaume de la mort. Sans plus d’explication, cette idée peut sembler étrange. Certaines personnes ne verront probablement pas son utilité. Mais pour ma part, elle m’a permis d’envisager le problème de la mort sous un autre angle.

Il est vrai que lorsqu’on observe un peu autour de nous, plus une personne est insatisfaite de sa vie, plus elle a peur de la mort. C’est même assez paradoxal de vouloir faire durer quelque chose qui est ressenti comme une malédiction. Inversement, plus une personne a le sentiment d’avoir trouvé sa place et d’accomplir ce pour quoi elle est faite et plus elle est détendue par rapport à la mort.

Finalement, la peur de la mort n’est pas liée au futur et à la fin notre vie sur terre. La peur de la mort est liée au passé, aux remords et au sentiment de ne pas s’être accompli. Plus nous vivons chaque journée pleinement, plus nous assumons nos choix et plus il est facile d’accepter que la vie puisse se terminer à chaque instant. Inversement, une personne qui a le sentiment d’être passée à côté de sa vocation voudrait que la vie dure éternellement dans l’espoir que l’accomplissement tombe du ciel.

Accepter que notre vie se termine un jour n’est pas le meilleur moyen pour se libérer de la peur de la mort. Pour se libérer efficacement de la peur de la mort, il faut trouver sa place et vivre sa vie de manière à ne rien avoir à regretter. En regardant le problème ainsi, il ne devient pas pour autant facile à résoudre. Mais au moins, nous avons les moyens de le résoudre.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

Faut-il virer tous ses amis lorsqu’on s’intéresse à la spiritualité ?

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


En ce moment, on me parle souvent de ce phénomène. Lorsque nous commençons à nous passionner pour la spiritualité, nous avons tendance à nous éloigner de nos amis qui ne partagent pas notre intérêt. Nous avons l’impression de ne plus rien partager avec eux. Et nous nous cherchons de nouveaux amis spirituels. J’ai moi-même fait cela il y a une quinzaine d’années et avec le recul, je me rends compte que c’était parfaitement idiot. Ce type de relation est le plus souvent illusoire. Après quinze années, parmi les dizaines « d’amis spirituels » que j’ai pu connaître, je ne côtoie que très peu de personnes rencontrées dans la sphère spirituelle.

Si nous nous comportons ainsi, c’est en réalité par manque de confiance dans notre nouvelle manière d’envisager le monde. Pour nous rassurer, nous éloignons les personnes qui ne partagent pas notre point de vue pour nous entourer de personnes qui pensent de la même manière que nous. Même si nous le croyons sur le moment, tout cela n’a rien de très spirituel. Il s’agit seulement d’un manque de confiance en soi.

Pour une personne qui est confiante dans sa manière d’envisager le monde, cela n’a pas d’importance que ses relations aient une vision différente de la sienne. Le problème est que lorsque nous débutons, nous adoptons des croyances absurdes, purement sociales, qui ne nous sont d’aucune utilité, et qui ne nous ne font aucun bien. Juste parce que les autres y croient, nous y croyons également. Mais au fond, cela nous dérange, parce qu’on nous a appris qu’il fallait être rationaliste. En réalité, nos propres croyances nous choquent et lorsque nous nous séparons de nos amis, c’est parce que nous projetons sur eux notre malaise.

Le problème derrière tout cela est que nous vivons dans une culture qui nous dit que la spiritualité est irrationnelle. Mais en réalité, cela est faux. Lorsqu’on analyse l’histoire de la pensée, les plus grands rationalistes étaient le plus souvent des théologiens. Et vous avez tout intérêt à aborder la spiritualité de manière rationnelle. Cela vous évitera d’adopter des croyances qui vous font du mal.

Ce n’est pas le monde extérieur qui conditionne notre état intérieur, mais notre réaction. De ce fait, nous vivons tous dans un monde subjectif. Ce monde subjectif peut être forgé par nos croyances. Mais aucune croyance n’est véritablement vraie. La vérité est absolue et la croyance est subjective. Le mieux que peut faire une croyance est de nous aider à bien vivre. Mais en aucun cas, elle ne peut être universelle.

Plutôt que de choisir des croyances parce que c’est la mode, ou parce qu’un « maître » a dit que les choses étaient ainsi, choisissez des croyances qui vous permettent de construire une réalité intérieure solide et joyeuse. Il est vraiment essentiel d’envisager la croyance ainsi. Parce que sinon, le choix de nos croyances n’est pas rationnel, mais émotionnel. Nous avons tendance à croire les choses qui nous plaisent, mais également celles que nous redoutons. Et lorsque nos peurs guident le choix de nos croyances, cela ne nous aide pas à construire une réalité intérieure solide et joyeuse.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)