Un truc essentiel dont personne ne parle

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Pour beaucoup de personnes, la spiritualité consiste à adhérer à un groupe et adopter ses croyances. Même si elles ne formulent pas forcément les choses de cette manière, cela se passe souvent ainsi. Inconsciemment, nous avons tendance à rechercher une famille d’adoption, un groupe auquel nous pouvons nous identifier.

Mais la spiritualité est une question de vécu. Il n’y a pas besoin de croire. Au contraire, cela est néfaste à notre expérience. La spiritualité permet de trouver en soi la vérité profonde, ineffable. La croyance entretient l’illusion que la vérité peut se trouver dans une tradition et nous empêche de chercher en profondeur.

En réalité, il est nécessaire d’annihiler toutes nos croyances pour repartir avec un esprit vierge, et faire nos propres expériences. Après avoir fait cette démarche, les choses deviennent infiniment plus simples. Cette idée était centrale dans la pensée de Descartes. Mais depuis, elle a été oubliée.

La manière dont nous percevons Descartes est vraiment un bon exemple pour illustrer le sujet de cet article. L’école nous a inculqué que la pensée cartésienne est opposée à la spiritualité. De ce fait, lorsqu’une personne se tourne vers la spiritualité, elle a tendance à penser que celle-ci est irrationnelle et que cela justifie toutes sortes de croyances absurdes. Pourtant Descartes n’était pas un matérialiste. Il affirme en effet dans le discours de la méthode qu’il a plus de doutes sur l’existence de la matière, que sur l’existence de Dieu et de l’âme. Et il pensait que la métaphysique était rationnelle.

Cela démontre que ce que nous apprenons à l’école n’est pas toujours fiable. Mais en réalité, n’importe quelle information venant de l’extérieure est orientée. Par exemple, l’école cherche à faire la promotion de la République française, de la laïcité… La seule source fiable, c’est vous-même, à condition de douter et de ne pas hésiter à mettre vos propres croyances en danger. Nous adoptons bien des idées parce qu’elles nous plaisent à un instant donné. Notre choix est émotionnel, mais est-il vraiment rationnel ?

Toute réalité extérieure est un mythe. Même si les mythes peuvent nous aider à connaître notre nature profonde, cela est impossible tant que l’on considère le mythe comme une réalité absolue. Même ce que j’affirme dans cet article, il ne faut pas le croire. La seule manière fiable de connaître quelque chose, c’est d’aller voir par soi-même. Si vous vous voulez vraiment savoir ce qu’a dit Descartes, il faut le lire au lieu de croire un avis extérieur. C’est le début de la démarche qui permet d’annihiler les croyances.

Beaucoup de personnes, lorsqu’elles se posent une question, se réfèrent à quelqu’un qu’elles perçoivent comme une autorité dans la matière concernée. Mais il n’est pas possible de vivre sa vie spirituelle ainsi. Au contraire, chaque fois que nous avons une question, il faut se demander : Que disent nos expériences ? Que disent nos connaissances ? Quelles expériences pouvons-nous imaginer et tenter de vivre pour aller plus loin dans notre compréhension des choses ?

penser-par-soi-meme
Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)