Trois étapes pour ne plus être affecté par la négativité d’autrui

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


On me demande souvent comment ne plus être affecté par la négativité d’autrui. On me demande aussi comment ne plus être une éponge. Ou comment bien vivre son hypersensibilité. Tout cela revient finalement au même. J’ai répondu de nombreuses fois à cette question, mais c’est tellement important qu’un petit article de temps en temps sur ce sujet ne peut pas faire de mal.

La première chose à comprendre est que nous ne ressentons que nos propres émotions. Même lorsqu’il s’agit d’un écho qui vient de l’extérieur. Il n’est pas intuitif de voir les choses ainsi. Mais par exemple, lorsque nous nous faisons agresser verbalement, nous ne ressentons pas la négativité de l’autre personne. Nous ressentons notre propre négativité. Si nous n’éprouvions aucune négativité, nous serions invulnérables à ce type de situation.

C’est déjà un pas énorme d’apprendre à voir les choses ainsi. En effet, nous n’avons aucun pouvoir sur la négativité d’autrui. Mais nous en avons un sur notre propre négativité.

Bien sûr, plus une situation est difficile, plus nous avons tendance à oublier ce principe. Mais avec l’habitude, il devient plus facile de rester conscient de ce phénomène.

Cette prise de conscience constitue un premier pas, mais cela n’est pas suffisant. Il est bien beau de reconnaître que tout ce que nous ressentons nous appartient, mais il faut ensuite une méthode pour bien vivre nos émotions. Sinon, nous risquons d’exploser à un moment ou à un autre.

Pendant des années, j’ai utilisé le reiki pour cela, puis diverses autres méthodes. Mais j’ai toujours eu le sentiment que ces méthodes étaient partiellement inadaptées à ce problème. Et cet été, j’ai finalement découvert la méthode qui me semble parfaitement adaptée.

J’ai déjà consacré plusieurs articles à cette méthode qui est très simple. Lorsque nous nous faisons mal à une main, l’autre main ne la rejette pas. Elle se pose sur elle pour la réconforter. Pour bien vivre nos émotions, il faut apprendre à faire la même chose intérieurement.

Pratiquement tout le monde pense que l’introspection est difficile et désagréable. Mais en réalité, l’introspection est difficile uniquement lorsque nous rejetons ce que nous voyons au lieu de l’accueillir.

La méthode est extrêmement simple.

Synchronisez-vous sur votre respiration.

À l’inspiration, observez vos émotions.

À l’expiration, placez-vous dans le même état de cœur que lorsque vous faites un câlin à une personne que vous souhaitez réconforter.

Ces deux premiers éléments pourront vous aider. Mais pour plus de stabilité émotionnelle, un troisième élément est nécessaire. Une éponge absorbe seulement quand elle est sèche. Alors, comment ne pas être sec ?

Lorsque nous ressentons de la négativité, c’est que nous avons de la place pour cela. La négativité est le signe qu’il existe un vide en nous. Pour combler ce vide, il faut s’accomplir dans notre vie.

C’est à ce moment que la méthode n’est plus universelle et que chacun doit trouver sa propre voie. Mais il existe quelques grands principes qui fonctionnent toujours.

Il est important de trouver des activités qui vous permettent de créer quelque chose.

Ces activités doivent produire un état de bien-être et une qualité d’attention qui vous donne le sentiment de vivre un instant magique. Pour exprimer les choses autrement, il faut trouver des activités qui sont un moyen de méditation naturel pour vous.

Et pour un effet maximal, ce que vous créez doit être utile à autrui.

Pour ma part, partager de l’information m’aide à vivre ce genre d’instants. Mais comme chacun possède sa propre sensibilité, certaines personnes trouveront un équivalent dans la peinture, la musique, l’artisanat, l’humour…

Il n’est pas forcément question de faire de grandes choses ni d’impacter la planète entière. Des activités toutes simples peuvent convenir. Par exemple, dans mon cas, cuisiner fonctionne tout aussi bien que d’autres méthodes. L’important est de ne pas chercher à imiter les autres. Il faut trouver ce qui fonctionne pour vous. Et il ne faut surtout pas hésiter à multiplier ce type d’activités.

De nombreuses personnes me demandent également comment guérir totalement et devenir invulnérable. Mais ce n’est ni possible ni souhaitable. Lorsque nous nous sentons mal, cela signifie que nous avons oublié de nous accomplir et qu’il est temps de changer quelque chose dans notre vie.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)