Pourquoi faire le bien ne rend pas la vie plus facile ?

Découvrez le reiki thêta


J’ai reçu de nombreuses questions autour de ce sujet. Certaines personnes se sont impliquées pendant des années pour aider les autres et ont fini par se sentir vidées. D’autres ont le sentiment que plus elles font preuve d’altruisme et plus le monde les met à l’épreuve. Certaines ont le sentiment que les « mauvaises » personnes ont une meilleure vie qu’elles. Toutes ces affirmations reposent sur plusieurs problèmes.

En premier lieu, nous avons tendance à confondre l’altruisme véritable et le dévouement hystérique. C’est un sujet que j’avais déjà traité. L’altruisme véritable rend invulnérable. Dans le dévouement hystérique, la personne cherche à sauver les autres dans l’espoir d’être sauvée elle-même. Au lieu de donner pour donner, la personne cherche toujours un bénéfice pour elle-même. Souvent, elle recherche les honneurs ou le contrôle sur autrui. Et lorsque cela ne vient pas, elle a le sentiment de se sacrifier pour des ingrats.

Superficiellement, l’altruisme et le dévouement hystérique sont très similaires. Mais en profondeur, ils sont opposés. Dans l’altruisme, nous cherchons à donner. Et dans le dévouement hystérique, nous cherchons à prendre.

Nous sommes tous touchés à un degré ou à un autre par cette confusion entre les deux. Et lorsque ce que nous prenons pour de l’altruisme ne nous remplit pas, mais au contraire, nous nous sentons vidés, c’est qu’il est temps de se questionner sur nos motivations profondes.

Autre problème, beaucoup de gens ont tendance à prendre le monde extérieur pour une sorte de maître qui nous récompense lorsque nous faisons le bien et qui nous punit lorsque nous faisons le mal. Bien sûr, le mécanisme d’attraction existe. Mais ce n’est pas lui qui peut nous rendre heureux. Il peut nous aider à vivre nos rêves, mais tant que nous ne développons pas le bon regard sur le monde nous ne vivons que des cauchemars.

Le monde est neutre en lui-même. Je vais donner un exemple fondamental, plus nous cultivons la vie et plus nous développons la mort. Parce que chaque naissance est l’annonce d’une mort. Cet exemple est mathématique. Il y a très exactement autant d’êtres qui naissent que d’êtres qui meurent et rien ne peut rompre cet équilibre. Mais cela est vrai dans tous les domaines.

Par exemple, la modernité a rendu la vie extrêmement facile dans bien des domaines. Mais d’après une étude récente, 95% des gens sont malheureux dans leur travail. Et de la même manière, plus nous vivons nos rêves et plus notre vie va être difficile sur certains aspects. C’est pour cela que l’attraction seule ne vous rendra pas heureux. Le but de tout cela est de nous faire grandir. Aujourd’hui, des enfants pleurent à cause de la rentrée des classes. Mais dans 10 ans, lorsqu’ils liront sans même y penser, ce qui était pour eux une épreuve sera devenu une habitude sans conséquence.

La seule chose qui peut nous rendre heureux n’est pas d’attendre que le monde soit meilleur. Ce monde est un monde d’équilibre et il ne sera jamais meilleur. La seule chose qui peut nous rendre heureux est de changer notre regard sur le monde. Le bonheur ne dépend pas du monde, mais uniquement de la qualité de nos pensées. Il suffit de ne pas se complaire dans le négatif et de se concentrer sur le positif pour être heureux. Vivre nos rêves peut nous aider à nous accomplir, mais pour en profiter il est indispensable d’apprendre à regarder le monde de la bonne manière.

Pour ce qui est des « mauvaises » personnes qui ont une « belle » vie, il ne faut pas s’arrêter à l’illusion. La plupart de ces personnes affichent un masque pour dire « regardez, ma vie est super ». Mais en vieillissant, le masque s’effrite et elles sont de plus en plus aigries. Leur sort n’est pas vraiment enviable.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)