Le reiki est-il compatible avec ma religion ?

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


C’est une question que l’on me pose régulièrement. Certaines personnes pratiquent le reiki, en tirent un bénéfice dans leur vie, mais elles sont confuses, car des théologiens de leur religion affirment que le reiki est une pratique liée à des forces démoniaques ou autres…

Je ne vais pas vous dire ce que vous devez croire ou ne pas croire. C’est finalement à vous de savoir si le reiki est bénéfique ou non. Mais je peux partager ma réflexion.

Dans le monothéisme, on considère que Dieu est bon. On pourrait se dire que lorsqu’on fait quelque chose pour le bien, c’est forcément inspiré par Dieu. Mais cela serait trop simple. Parfois, on croit agir pour le bien, mais on se ment et ce n’est pas le cas. Parfois, une chose semble bonne à court terme, mais sur le long terme, elle est mauvaise.

C’est par exemple le cas de l’alcool. À petite dose et à court terme, il rend joyeux. À forte dose et sur le long terme, il peut rendre violent et détruire la santé. La vraie question est finalement de se demander si le reiki est mauvais sur le long terme.

Le reiki, comme toutes les pratiques qui déclenchent des expériences lumineuses, engendre des forces contraires. Si l’on pratique le reiki correctement, les seules mauvaises expériences qu’il provoque sont liées à ce phénomène. Mais cela est également vrai pour toutes les pratiques religieuses reconnues. Ce qui change, c’est le nom que l’on donne à ces forces contraires.

Pour faire face à ces forces contraires, même si en surface la méthode change selon les cultures, fondamentalement, elle reste toujours la même. Se recentrer sur soi et éprouver de la compassion devant ses émotions les plus sombres. Pour citer l’évangile, on ne chasse pas les démons avec des démons.

Toutes les personnes qui ont pratiqué le reiki et ont jugé qu’il était maléfique n’ont pas la maîtrise de cette technique. Elles projettent leur propre ressenti négatif sur le reiki et déclarent qu’il est maléfique. Mais lorsqu’on maîtrise cette technique, cela se passe bien. Et plus on avance dans le temps, plus c’est facile. C’est pour cela que selon moi, il n’y a aucun problème avec le reiki.

Il y a aussi la question des symboles. Pour ma part, comme de nombreux pratiquants du reiki, je considère que les symboles n’ont aucun pouvoir en eux-mêmes. Il s’agit juste d’un moyen pour formuler une intention plus profondément qu’en utilisant des mots. En étant dans ce système de croyances, il n’y a aucun problème à utiliser les symboles.

Si au contraire, vous considérez que les symboles ont un pouvoir en eux-mêmes, cela peut être problématique de les utiliser alors qu’ils n’appartiennent pas à votre religion. Dans ce cas, vous pouvez les remplacer par des symboles propres à votre religion ou ne pas utiliser de symboles.

Il faut aussi prendre en compte le fait que certains théologiens ont tendance à considérer comme maléfique tout ce qui s’éloigne de leur propre doctrine.

C’est tout ce que je peux vous dire. Faites votre expérience et forgez votre avis. Vous êtes finalement la seule personne qui peut décider si le reiki est bénéfique ou non pour vous.