Le guérisseur blessé

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


Dans le domaine de la guérison, j’observe régulièrement des attitudes qui témoignent d’une certaine mégalomanie.

Par exemple, « c’est un mauvais guérisseur parce qu’il s’enrhume ». Ou alors, « lui qui se prétend thérapeute, il a une maladie grave (ou chronique…) ». Ou encore, dans la subjectivité la plus totale, « il prétend aider les autres, mais moi qui suis ultra-clairvoyant, je détecte des problèmes dans son aura dont il n’a même pas conscience ». Dans ce dernier cas, la personne n’a probablement jamais entendu parler de la projection. C’est dommage parce qu’il serait intéressant qu’elle s’occupe de sa propre aura avant de regarder celle des autres.

Je ne sais plus trop qui a dit, « la différence entre un mystique et un fou, c’est l’humilité ». Et l’humilité consiste à savoir que, quel que soit notre « niveau » de spiritualité, la vie sur terre reste une maladie de l’âme. Le mot humilité vient du mot humus. L’humilité consiste à se souvenir que l’âme est prisonnière d’un corps et que celui-ci est périssable. Certaines personnes n’ont pas conscience d’avoir une âme. D’autres en ont conscience et elles cherchent à l’exprimer sur terre. Mais cela ne sert à rien de se mentir, quoi que nous fassions, nous sommes tous égaux devant notre fin. Les personnes spirituelles tombent parfois malades. Elles vieillissent et elles meurent.

D’autant que ceux qui consacrent une partie de leur vie à aider les autres sont dans la posture du guérisseur blessé. S’ils n’étaient pas eux-mêmes blessés, ils ne se soucieraient pas des autres. Je ne parle pas du dévouement hystérique que j’ai plusieurs fois évoqué. Certaines personnes aident parce qu’elles souhaitent être aidées, mais leur motivation est superficielle. Mais même chez les personnes dont la motivation est plus profonde, se sont leurs propres blessures qui leur permettent de se mettre à la place de l’autre. Sans blessures, il n’y aurait pas d’empathie, mais seulement de l’indifférence.

Si vous tombez sur un guérisseur sans défauts, que ce soit au niveau mental, énergétique ou physique, c’est que vous avez affaire à quelqu’un qui simule la perfection, mais pas à quelqu’un de sincère. Un guérisseur n’est pas une personne qui a réglé tous ses problèmes. Certains sont incurables. Un guérisseur est une personne qui a appris à vivre avec eux.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)