Le reiki et les autres (les 10 ans de reiki dojo)

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Dans cette série d’articles, j’ai surtout parlé de la pratique personnelle du reiki. C’est parce qu’il s’agit de l’essentiel. Takata disait qu’il fallait pratiquer le reiki avant tout sur soi, et si l’on avait le temps on pouvait aussi le pratiquer sur autrui.

Un arbre ne se demande pas comment il doit pousser. Il pousse. Naturellement, l’homme n’est pas si différent de l’arbre. Mais il a inventé le langage, et même si c’est une bonne chose de pouvoir communiquer, il a fini par mettre de la distance avec lui-même en verbalisant tout. Et il en a oublié qui il était. Nous nous racontons trop d’histoires, y compris sur le spirituel. Le reiki nous permet de redécouvrir cette simplicité de la vie. Enfin, il le permet à condition de se détacher de toute la « politique » qui s’est constituée autour du reiki qui n’est également qu’une affaire de mots.

Pour ce qui est de la pratique sur autrui, c’est tout aussi simple. Lorsque nous posons nos mains, ou juste notre intention dans le cas du traitement à distance, ce qui se passe en nous se transmet par effet de résonance.

reiki-energie-universelle
Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)