Faut-il vraiment croire aux guides ?

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Suite à mon article précédent, j’ai reçu cette question. Comme je le disais dans l’article, il est tout à fait possible d’explorer la conscience sans croire aux guides. Dans notre culture occidentale moderne, nous avons tendance à croire que nous sommes rationnels. Et croire en l’existence des guides ne nous semble pas rationnel.

En réalité, on nous a inculqué ce qui est censé être rationnel ou non. Mais ce que nous prenons pour du rationalisme n’est que du dogmatisme. Le rationalisme consiste à expérimenter les choses pour développer un avis objectif. Le rationalisme ne consiste pas à croire ce que l’on nous dit de croire et à ne pas croire ce que l’on nous dit de ne pas croire. Nous croyons que nous vivons dans une civilisation rationnelle. Mais nous avons seulement remplacé un dogme religieux par un dogme laïc.

Concrètement, au-delà du sujet des guides, aucune croyance n’est nécessaire pour pratiquer la spiritualité. Les gens ont tendance à se forger des cartographies de l’univers spirituel. Et ils y croient comme si cela était la réalité. Mais aucun concept ne peut exprimer la réalité de l’expérience spirituelle. Toutes ces théories ne sont que des panneaux indicateurs qui nous permettent de trouver le spirituel et de partager la face visible de notre expérience.

Certains enseignants spirituels affirment qu’il faut abandonner toutes croyances pour aborder l’expérience spirituelle sans voiles. Cela constitue une bonne indication pour vivre plus profondément les choses. Mais avant d’en arriver là, nous avons souvent besoin de la croyance. Tant que nous considérons la croyance comme un panneau indicateur, cela ne pose aucun problème. C’est le fait de prendre nos croyances pour des réalités qui peut poser problème.

C’est un peu comme l’hallucination et la folie. Dans notre culture, nous avons tendance à assimiler l’expérience hallucinatoire à la folie. Mais en réalité, nous hallucinons tous sans arrêt. Quand je me souviens de ce que j’ai fait hier ou que je réfléchis à ce que je vais faire demain, j’hallucine. Mais je ne suis pas fou parce que je sais que j’hallucine.

Les histoires stimulent notre imaginaire et aborder la spiritualité sans croyances n’est pas très judicieux. Mais considérer la croyance comme une réalité n’est pas très judicieux non plus. Les histoires que nous nous racontons doivent rester des histoires. Et elles doivent toujours être une passerelle vers l’indicible.

Aujourd’hui, personne ne parle de rationalisation des croyances. Il s’agit pourtant d’un pas essentiel vers la liberté. Sans que nous nous en rendions compte, nos croyances nous limitent et nous contrôlent. Elles déterminent ce qui est possible ou non pour notre vie. Si cette démarche vous intéresse, la rationalisation des croyances occupe une grande place dans mon livre « Spirituellement incorrect ».

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)