D’où viennent les dogmes ?

Pour aller plus loin : Cours de reiki minimax


Lorsque j’ai commencé à m’intéresser au reiki, la communauté était très dogmatique. Elle l’est encore un peu aujourd’hui, mais le problème est beaucoup moins généralisé qu’il y a 10 ou 15 ans. Il ne fallait pas montrer les symboles reiki, pas remettre en cause le système initiatique, pas parler d’initiation à distance… Aujourd’hui, même si la situation n’est pas idéale, la diversité est beaucoup mieux acceptée.

Pour expliquer le phénomène du dogmatisme, la première raison qui vient à l’esprit est celle des marchands du temple. Certaines personnes gagnent beaucoup d’argent avec le reiki et tiennent à garder le contrôle. Mais cette explication est un peu simpliste et n’explique pas certains phénomènes. Par exemple, pourquoi une personne qui n’a rien à y gagner propage également les dogmes ? C’est d’autant plus étrange que la plupart de ces personnes ont quitté le catholicisme parce qu’elles ne voulaient plus d’intermédiaires pour vivre leur spiritualité. Et finalement, elles se sont faites avoir par un système dans lequel la parole du maître est plus importante que leur propre expérience.

Ceci s’explique par deux mécanismes, l’un sociologique, l’autre psychologique. Le mécanisme sociologique est appelé « validation sociale ». Du fait de la validation sociale, nous avons tendance à croire l’avis de la majorité, même lorsque celui-ci est contraire aux faits observés. Le mécanisme psychologique qui intervient dans le fait de croire en quelque chose de contraire à notre expérience est appelé « dissonance cognitive ». La dissonance cognitive est le mécanisme qui fait qu’une fois que nous avons adopté certaines croyances, nous avons peur de les changer. Lorsque les faits ou l’expérience contredisent notre façon de penser, nous préférons souvent inventer des histoires pour justifier nos croyances plutôt que de les remettre en question.

Ce qui peut sembler étrange, c’est la volonté qu’ont la plupart des « bons élèves » du reiki à vouloir endoctriner toute personne qui s’éloigne du dogme. C’est en lisant le livre « When Prophecy Fails », écrit par Leon Festinger, Henry Riecken et Stanley Schachter que j’ai enfin pu comprendre complètement ce phénomène. Ce livre est un classique de l’étude sociologique des sectes. Il décrit un groupe qui dans les années 50 à Chicago, croyait que la fin du monde allait arriver sous forme de déluge. Ils pensaient également que les adeptes de la secte seraient sauvés par des extra-terrestres qui viendraient les chercher dans leur soucoupe volante. Ces idées leur étaient inculquées par les « prophéties » de la femme de leur gourou. Ce groupe était restreint à une trentaine de personnes et refusait tout contact avec la presse. Des sociologues avaient cependant réussi à infiltrer la secte pour l’étudier.

Après le soir fatidique où l’apocalypse n’a pas eu lieu, le groupe a changé radicalement de comportement et a cherché à faire parler d’eux le plus possible. Les adeptes de la secte ont commencé à vouloir propager leurs croyances au plus grand nombre. Ce comportement semble au premier abord très paradoxal. N’ayant eu ni déluge ni sauvetage extra-terrestre, la logique aurait voulu qu’ils abandonnent leurs croyances.

Les sociologues expliquent en premier lieu que le phénomène de dissonance cognitive a empêché les adeptes de remettre en question leur croyance. Mais comme cette croyance ne pouvait subsister face à la réalité des faits, les adeptes ont cherché à lui redonner du poids par la validation sociale, en tentant de l’inculquer au plus grand nombre. Pour résumer simplement l’idée de ce livre, quand la prophétie échoue, la religion commence.

C’est exactement le même phénomène avec toutes les fausses croyances dans n’importe quel domaine. Plus on donne de contre-exemples, plus on fait appel à la raison, et plus les endoctrinés défendent leur dogme avec virulence, en campant sur leurs positions, aussi intenables soient-elle face à la réalité des faits. Ce besoin d’endoctriner les autres témoigne en réalité du manque de solidité de leurs croyances.

dogme-reiki
Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)