Reiki et placebo

Une étude intéressante a été publiée cette année au sujet du reiki : http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/21531671

L’étude a été réalisée dans un centre de chimiothérapie. Cette étude portait sur 189 personnes réparties en 3 groupes. Le premier recevant uniquement la chimiothérapie, le second recevant chimiothérapie et reiki, et enfin le dernier recevant chimiothérapie et reiki placebo (c’est à dire un protocole de traitement simulé par une personne n’étant pas initiée au reiki).

kirlian-reiki

Comme il était attendu, on remarque une hausse significative du confort et du bien-être au sein du groupe recevant du reiki par rapport à celui qui n’en reçoit pas. Par contre, on constate également cette même hausse au sein du groupe placébo qui reçoit du « faux » reiki. L’étude conclut que c’est l’attention apportée de façon individuelle aux patients qui a de l’importance, au-delà de la transmission d’énergie.

Bien entendu, les mécanismes du reiki et du placebo sont similaires parce dans les deux cas, il est question de stimulation des capacités d’auto-guérison de la personne. Mais toute personne pratiquant le reiki a le sentiment, peut être subjectif que le reiki est plus actif qu’un simple placebo.

J’ai toujours pensé que le don de guérison était une capacité de naissance dont nous disposons tous, même si la plupart des personnes ne le ressentent pas. Peut être que le reiki n’est pas plus efficace qu’un placebo, mais peut être qu’il est impossible de faire du reiki placebo, parce que le simple fait de connaître le protocole du traitement et de le réaliser suffit à faire du reiki, même si la personne n’est pas initiée et n’a aucun ressenti de l’énergie.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.6 KiB)