Reiki et magnétisme

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


La plupart des maîtres reiki enseignent que le reiki est par nature différent du magnétisme. Les principales différences évoquées sont en général les suivantes.

  • Pour pratiquer le reiki, il faut être initié.
  • On peut pratiquer le reiki sans limites, car lorsqu’on pratique le reiki, on n’utilise pas sa propre énergie, mais on canalise l’énergie universelle.
  • Le reiki ne traite pas seulement les symptômes, mais, de par le système de traitement complet, le reiki va à la source des problèmes.

La première affirmation va à l’encontre de mon expérience personnelle. On peut tout à fait pratiquer le reiki sans être initié. Il suffit d’un peu de pratique pour découvrir ce phénomène. L’initiation est certes un plus, mais pas une obligation.

Dans l’ABC du magnétisme, un magnétiseur explique qu’il ne donne pas sa propre énergie, mais qu’il canalise de l’énergie pour les personnes qu’il traite. L’ouvrage montre d’ailleurs une photo kirlian de ses doigts avant et après un traitement et on se rend bien compte qu’il n’y a pas de différences (par contre, on note une grosse différence chez la personne traitée qui elle a plus d’énergie après).

Dans l’Auvergne qui guérit, un magnétiseur explique qu’il magnétise ses patients de manière holistique et qu’il attache une importance particulière au traitement de la tête, comme dans le reiki ou dans les positions enseignées par Hawayo Takata, 5 positions sur 12 sont liées à la tête.

Quand on compare reiki et le magnétisme, on se rend compte que ces deux disciplines ne sont pas aussi fondamentalement différentes que l’on veut bien nous le faire croire. Que l’on parle de magnétisme ou de reiki, on a affaire au même phénomène. Ce qui change, c’est le vocabulaire, et parfois certains dogmes ou pratiques, mais la capacité que l’on développe est fondamentalement identique. L’affirmation que le reiki est différent est juste un argument marketing, une volonté de dénigrer les autres pratiques pour justifier des tarifs d’initiation bien souvent élevés.

L’intérêt du reiki est de proposer une méthode pour développer cette capacité que l’on possède tous. Mais cette capacité n’appartient pas au reiki, elle appartient à chaque personne qui se donne la peine de la développer. Avant le reiki, il n’existait pas d’enseignement structuré, rendu disponible à tous pour apprendre l’imposition des mains. En cela le reiki a apporté beaucoup. Mais il faut que le reiki reste à sa place. Lorsqu’on paie pour une formation reiki, on n’achète pas une initiation, ni des symboles, ni une énergie particulière. Ce que l’on paie, c’est le savoir-faire du maître permettant de développer cette capacité. Les initiations et symboles ne sont que des outils. La manière de canaliser l’énergie est très naturelle et n’est pas spécifiquement liée au reiki.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)