Mon expérience des initiations reiki

Découvrez le reiki thêta


Comme je l’ai déjà raconté dans un précédent article, je n’ai pas attendu d’être initié pour pratiquer le reiki. J’ai malgré tout ressenti l’envie d’être initié. Je pense que deux raisons me motivaient, une bonne et une mauvaise.

La mauvaise raison est que dans notre société, nous avons tendance à avoir besoin d’une autorisation pour faire les choses. Les autodidactes hésitent souvent à mettre en avant leurs capacités, parce qu’ils n’ont pas le diplôme qui les y autorise et qu’ils pensent qu’ils ne seront pas à la hauteur. D’une certaine façon, je pense que ce phénomène me bloquait. J’en ai pris conscience après avoir reçu la maîtrise. Avant d’être initié, je ne pratiquais que l’autotraitement, et bien que je connaissais déjà les symboles, je ne les ai jamais utilisés avant d’être initié praticien reiki. J’ai même attendu 6 mois après la maîtrise pour utiliser régulièrement le symbole du maître.

Pour ce qui est de la bonne raison, je devais sûrement ressentir inconsciemment ce que l’initiation pouvait déclencher. Certaines écoles japonaises affirment que le but du reiki est d’atteindre anshin ritsumei, c’est à dire trouver la paix intérieure et être sans attentes. L’initiation reiki I m’a vraiment donné un aperçu de ce que cet état pouvait être. Pendant plusieurs jours, j’étais sur un nuage, empli d’énergie, je voyais tout sous un aspect lumineux. Chaque jour j’ai fait mes autotraitements pour maintenir un peu plus longtemps cet état. Et plus je m’y accrochais, plus il disparaissait. Être sans attentes, voilà où se situe la principale difficulté. C’est probablement l’une des raisons qui a fait que l’initiation que j’ai vécu était aussi intense. Je l’ai abordée sans attentes.

Quand j’ai décidé de me faire initier au reiki II, j’étais par contre clairement en attente. Je souhaitais revivre la plénitude que j’avais connue au reiki I. Et bien entendu, cela n’est pas arrivé. Au contraire, cette initiation a déclenché des remous plutôt sombres. Sûrement par déception, j’ai mis ma pratique du reiki de côté pendant quelques mois. Ce n’est que 6 mois après l’initiation, en ayant repris une pratique assidue, que j’ai de nouveau connu cet état, alors que je ne l’attendais plus.

Lorsque j’ai souhaité recevoir la maîtrise, j’étais très tenté par l’initiation à distance, pour diverses raisons. Déjà j’ai quelques préoccupations écologiques et je trouve assez peu responsables, les maîtres reiki qui vivent à la campagne parce que la qualité de vie y est meilleure, et font plusieurs dizaines de milliers de kilomètres par an pour animer des stages, principalement à Paris. De plus, j’étais intimement persuadé qu’une initiation à distance pouvait être tout aussi efficace qu’une initiation traditionnelle.

Enfin, c’était plus compliqué que cela, je m’étais également inscrit pour une initiation avec mon maître habituel un mois plus tard, au cas où il ne se passerait rien lors de l’initiation à distance. Même lorsqu’on a la volonté d’appréhender le reiki sans dogmes, on est toujours tenté de croire ceux qui dénigrent l’initiation à distance. Alors que généralement, ceux qui dénigrent l’initiation à distance portent un jugement sans en avoir fait l’expérience. Bien souvent, il s’agit de maîtres reiki qui défendent leur business (ou de disciples qui répètent la parole du maître). À vrai dire, c’est le cas de bon nombre de dogmes reiki. Ils ont une origine marketing et sont colportés autant par les personnes conscientes qu’il s’agit de marketing, que par celles qui pensent qu’il s’agit d’un enseignement spirituel.

Finalement, mes doutes sur l’initiation à distance étaient infondés. Pour ce qui est du court terme, les deux initiations que j’ai reçues étaient tout à fait équivalentes. Sur le long terme, c’est plus difficile à dire vu que j’ai vécu les deux avec peu d’intervalle. Ce qui est certain, c’est qu’après avoir laissé mûrir cela pendant 2 ans, je souhaite partager un reiki sincère, conforme à mon expérience, sans dogmes. Même si certaines choses vont à l’encontre du marketing et de ce que croient la majorité des gens qui s’intéressent au reiki. C’est d’ailleurs la raison d’être de ce blog.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)