Les mystères de l’initiation reiki

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


Une personne qui m’a contacté pense que les stages de reiki sont trop chers. Elle trouve les tarifs de l’enseignement à distance plus raisonnables. Mais elle me demande si l’initiation à distance fonctionne vraiment. Bon, je modère un peu ses propos. Mais l’idée générale est là.

J’ai répondu de nombreuses fois à cette question. Si vous connaissez mon point de vue sur le sujet, vous pouvez passer directement à la fin de l’article lorsque je tente d’approfondir le sujet.

Déjà, tout dépend comment les choses sont faites. En présence, 99 % du temps, les initiations sont données en 2 minutes chrono parce qu’il faut enchaîner 15 personnes et que c’est bientôt la pause déjeuner.

À distance, ça dépend également, mais on prend souvent 30 minutes pour donner une initiation. Certains enseignants prennent jusqu’à une heure. Cela laisse beaucoup plus de temps à la transmission énergétique de se faire.

Le temps d’attente est également un facteur important qui va en faveur de l’initiation à distance. Lorsqu’une personne décide de recevoir une initiation, c’est souvent parce qu’elle ressent intuitivement que c’est le moment. En présence, elle va attendre des mois pour suivre un stage. Et bien souvent, la personne n’est plus dans la bonne disposition pour recevoir et il ne se passe rien. À distance, il est possible d’organiser un rendez-vous en quelques jours, ce qui permet de battre le fer tant qu’il est chaud.

Je ne donne plus d’initiation à distance depuis 6 ans. Je n’ai donc aucun intérêt dans l’histoire. Mais j’ai constaté qu’en général les initiations à distance fonctionnent mieux qu’en présence.

La personne qui me pose cette question me parle aussi de troisième œil. Pour moi, il s’agit d’un autre sujet. Je ferai un autre article pour parler de cela.

Mais j’aimerais aller au-delà de la question qui m’est posée. À quoi servent vraiment les initiations ? Sachant qu’il existe des approches non initiatiques pour apprendre à canaliser l’énergie universelle, il est normal de se poser la question.

Ici je ne parle pas de croyances. Effectivement, machin affirme ceci. Bidule pense cela. Vous pouvez remplacer « ceci » et « cela » par des affirmations invérifiables sur l’aura, les chakras ou la physique quantique. Mais concrètement, au-delà des histoires que l’on se raconte, que se passe-t-il vraiment suite à une initiation ? Que recherche-t-on dans cette expérience ?

Bien entendu, cela varie d’une personne à l’autre. Pour ma part, la seule fois où cela a vraiment fonctionné, je me suis senti plein d’énergie, lumineux et joyeux pendant des semaines. C’était après un stage de reiki I. Nous avions pratiqué des traitements de groupe pendant 2 jours et il y avait une énergie énorme. Bien plus que pendant les initiations express de 2 minutes. Mais passons sur les « détails ».

Comme je n’ai jamais revécu cela en suivant les « règles », mais que j’ai réussi à obtenir le même résultat par une pratique assidue, j’ai d’abord cherché une méthode pour déclencher d’une manière plus systématique ce genre d’expérience. C’est cela qui m’a conduit à l’auto-initiation.

Au-delà des conflits entre présence ou distance, et de toutes les histoires qui affirment que le reiki devrait être comme ci ou comme ça, c’est cette pratique qui m’a permis de revivre le plus souvent cette expérience.

Dans « Devenez maître reiki pour moins de 20 € », je partage une technique d’auto-initiation qui m’a été transmise par Judith Conroy et une autre qui vient de Vincent Amador. Dans « Reiki élémentaire », j’ai adapté une technique d’initiation à distance en auto-initiation. Et dans « Devenez maître karuna pour moins de 12 € », j’ai adapté une autre technique d’initiation à distance en auto-initiation. Pour moi, c’est d’ailleurs cette dernière façon de faire qui fonctionne le mieux, mais cela peut être différent d’une personne à l’autre.

Mais poussons le sujet encore plus loin. Parce que finalement, même l’auto-initiation n’est qu’un entraînement vers quelque chose de plus naturel et de plus stable.

Cet état d’énergie, de lumière, de joie, pourquoi ne pas chercher à le vivre au jour le jour ? Bien entendu, la vie est faite de hauts et de bas. Mais en se construisant la bonne vie et en se familiarisant avec l’état recherché grâce à l’auto-initiation, il est tout à fait possible d’arriver à quelque chose de plus authentique et de plus profond que ce que peut nous apporter une pratique formelle.

C’est ce que j’essaye de transmettre dans tous mes écrits depuis 4-5 ans. Parce que finalement, le plus gros problème avec le reiki n’est pas de le pratiquer en présence, à distance, ou je ne sais comment. Le plus gros problème avec le reiki est de ne pas voir plus loin que le reiki.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)