Le reiki est en train d’évoluer comme une religion

Pour aller plus loin : Cours de reiki minimax


Dans les grandes religions, les gens ne ressentent généralement pas grand-chose. Ils pratiquent un formalisme parce que c’est la tradition. Mais l’expérience spirituelle est réservée à un petit groupe de mystiques. Et il se trouve que ce phénomène est en train de s’installer dans le monde du reiki.

Depuis quelque temps, je reçois de plus en plus de témoignages de personnes qui ont souvent reçu le reiki II. Elles pratiquent le reiki depuis des années, mais elles ne ressentent rien. Le plus étonnant est que certaines de ces personnes sont malgré tout assidues dans leur pratique. Elles font des auto-traitements quotidiens, elles donnent régulièrement des traitements à distance…

J’ai déjà parlé de ce phénomène il y a un peu plus d’un an. À l’époque, je voyais cela comme un problème. Mais finalement, c’est peut-être inévitable. Peut-être que lorsqu’un mouvement spirituel se développe trop, de plus en plus de personnes ne font que respecter un formalisme, mais ne vivent pas les choses. Et tout comme la religion peut faire du bien à des personnes qui ne ressentent pas grand-chose, probablement que cette pratique sans ressentis possède un intérêt. Parfois, nous vivons une expérience forte et les retombés objectives sur notre vie sont minimes. Inversement, parfois une expérience insignifiante engendre de grands changements.

Bien sûr, les personnes qui me contactent voient ce phénomène comme un problème et cherchent une solution. À l’origine, si les gens se détournent de la religion pour aller vers le reiki, c’est pour vivre des expériences spirituelles. Mais combien de personnes sont satisfaites par cette pratique sans ressentis ? Si vous cherchez des solutions à ce problème, j’en donnerai en fin d’article. Mais avant, j’aimerais analyser la situation.

Depuis six ou sept ans, je reçois de plus en plus de témoignages de gens qui ont du mal avec la pratique du reiki. Bien sûr, cela a toujours existé, mais ce phénomène a connu une véritable explosion. Dans l’introduction de « Devenez maître reiki pour moins de 20 € », je précise comment faire la différence entre la canalisation de l’énergie universelle et de l’énergie personnelle. Si je l’ai fait, c’est parce que depuis des mois, je recevais de nombreux témoignages de personnes qui sortaient de leur stage de reiki sans savoir faire la différence. Depuis, les difficultés dans l’apprentissage du reiki ont évolué et j’en parle régulièrement. Il y a eu la grande époque où les gens trouvaient le reiki trop confus. Et aujourd’hui, il y a l’époque des gens qui ne ressentent rien.

J’ai longtemps pensé que l’enseignement du reiki connaissait une dégénérescence. C’est probablement l’un des facteurs qui a conduit à cette situation. Mais je pense aujourd’hui que la situation est bien plus complexe. Dans différents domaines spirituels, même si cela prend d’autres formes, je constate une tendance à la fermeture spirituelle. Et finalement, l’enseignement du reiki a toujours été plus ou moins confus et farfelu et cela ne l’empêchait pas de fonctionner.

Par exemple, on nous dit que l’apprentissage du reiki est sans entraînement et sans effort grâce à l’initiation. Mais on nous enseigne une multitude de techniques japonaises (souvent peu efficaces et contraires au fonctionnement de l’énergie universelle) pour s’entraîner. De nombreux enseignants reiki prétendent avoir la capacité de transmettre l’énergie universelle par l’initiation (ils prétendent même que c’est la seule manière de la transmettre alors qu’il existe des traditions non initiatiques basées sur l’énergie universelle). Mais dans les faits, personne ne peut garantir ce phénomène. La plupart du temps, les gens ne vivent aucune expérience lors de l’initiation. Et inversement, certaines personnes se retrouvent avec de l’énergie plein les mains après avoir reçu un simple traitement reiki donné par un débutant. Tout enseignant reiki un peu honnête devrait reconnaître que nous ne maîtrisons absolument pas ce que fait l’énergie. Et le moyen le plus fiable pour apprendre à canaliser l’énergie universelle reste l’entraînement quotidien avec des pratiques adaptées.

J’ai aussi déjà parlé des phénomènes spirituels. Certaines périodes sont plus favorables que d’autres à la pratique spirituelle. Le développement d’internet a généré un phénomène spirituel d’une bonne dizaine d’années. Les gens se rencontraient, partageaient des techniques et des expériences spirituelles. Cela a créé une forte dynamique de groupe. Et pendant cette période, il suffisait de dire aux gens : « voilà, je t’ai fait un tour de passe-passe, maintenant tu as des super-pouvoirs et tu peux pratiquer le reiki ». Et cela fonctionnait. Tôt ou tard, la personne arrivait à faire du reiki. Cette époque nous a tous rendus laxistes et imprécis. Mais ce phénomène s’est éteint il y a six-sept ans, avec la démocratisation d’internet, le développement des réseaux sociaux et des smartphones, la prolifération des trolls… La forme actuelle d’internet a plutôt tendance à ruiner notre capacité d’attention, pourtant essentielle à la vie spirituelle. Aujourd’hui, l’accès au spirituel est plus difficile et si une méthode ne tient pas sérieusement la route, elle a moins de chance de fonctionner.

Au début de cet article, j’ai évoqué l’idée que plus un mouvement spirituel se développe, plus il perd en profondeur. C’est parce que les gens qui vont dans un mouvement encore peu connu sont en général plus expérimentalistes et donc plus ouverts. Ils accèdent plus facilement à la pratique spirituelle. Les gens qui vont dans un mouvement spirituel parce que tout le monde le fait sont généralement moins ouverts. Je dis bien « généralement », parce qu’une personne fermée peut se retrouver par hasard au commencement d’un mouvement et inversement, une personne ouverte peut arriver tardivement.

Il n’y a rien d’élitiste dans ce que je dis. Avec les bonnes méthodes, tout le monde peut accéder à la vie spirituelle. Mais comme dans n’importe quel domaine, certaines personnes ont plus de facilités que d’autres. Beaucoup de gens voient la spiritualité comme une source de fierté, mais ce n’est pas mon cas. Pour mieux expliquer le phénomène dont je parle, je vais prendre un autre exemple. Si un petit club de pâtisserie se crée dans une ville, il va d’abord attirer des gens qui ont une certaine vocation pour la pâtisserie. Mais si ce club devient à la mode et que toute la ville a envie d’y participer, de plus en plus de gens sans vocation vont le rejoindre. Mais avec les bonnes méthodes et de la persévérance, ces personnes pourront aussi faire de la bonne pâtisserie. C’est exactement ce qu’il se passe lorsqu’un mouvement spirituel se développe.

Je trouve assez intéressant d’observer ce qu’il se passe actuellement dans le reiki. Parce que finalement, cela s’est déjà passé avec les grandes religions. Au départ, le christianisme était une religion de charismatiques qui vivaient des miracles. Puis Constantin en a fait la nouvelle religion impériale. Et les miracles se sont raréfiés au fil des siècles. Mais avec les moyens de communication dont nous disposons aujourd’hui, l’information évolue bien plus vite. Ce qui prenait des siècles se produit aujourd’hui en quelques années.

Si vous êtes dans la situation que je décris dans cet article et que vous cherchez une solution, je vous conseille de découvrir l’énergie par d’autres moyens que le reiki. Depuis dix ans, j’enseigne l’imagination tactile qui est une très bonne méthode pour découvrir l’énergie. Il ne faut pas se laisser berner par l’apparente simplicité de cette méthode. Elle est très efficace. En la pratiquant quotidiennement les ressentis énergétiques se développent assez vite. Je propose une variante de cette méthode dans les différents manuels que j’ai écrits. La plupart des gens qui aiment suivre mon blog ont déjà lu mes livres. C’est pour cela que je vous conseille de ne pas vous laisser berner par l’apparente simplicité de l’imagination tactile. Probablement que vous avez déjà découvert cette pratique, mais vous l’avez laissée de côté. Ne vous contentez pas de lire mes livres. Pratiquez aussi les techniques qu’ils contiennent.

Dans « Reiki élémentaire » (disponible gratuitement), je vous propose d’utiliser la technique de la chi ball. Dans « Devenez maître reiki pour moins de 20 € », je vous propose la méthode qui m’a permis de débuter avec l’énergie, plusieurs années avant de pratiquer le reiki. Dans « Reiki minimax », je vous propose encore une autre méthode basée sur la sensibilité particulière de votre bouche.

Une fois que vous avez découvert l’énergie de manière active, il suffit de poser les mains et de laisser faire pour la canaliser de manière passive. C’est le moyen le plus simple et le plus efficace pour apprendre à canaliser l’énergie universelle.