Initiation reiki ou auto-initiation ?

Découvrez le reiki thêta


Je reçois régulièrement des retours de personnes qui ont appris le reiki par l’auto-initiation, et qui s’intègrent sans problèmes dans des groupes de pratique reiki. Mais je reçois également des retours d’autres personnes qui se font refouler parce qu’elles n’ont pas appris le reiki de la « bonne manière ». Les mentalités ont beaucoup évolué ces dernières années. L’enseignement du reiki à distance a connu un gros développement et il est beaucoup mieux accepté. Mais certaines personnes restent encore attachées à un enseignement orthodoxe du reiki.

En réalité, il s’agit juste de dogmatisme, aucun de leurs arguments n’est confirmé par la pratique.

Certains diront que pour canaliser l’énergie universelle il faut une initiation, sinon c’est du magnétisme, que l’on donne sa propre énergie… Sauf qu’aujourd’hui, le quantum touch propose de canaliser l’énergie universelle sans initiation, et que tout bon magnétiseur sait être canal et ne perd pas plus d’énergie qu’un praticien reiki. Inversement de nombreuses personnes ont appris le reiki de manière classique, mais leur enseignant a été incapable de leur expliquer comment être canal.

D’autres reconnaîtront que le premier praticien reiki n’a pas pu développer sa pratique avec une tierce personne, et qu’il est donc possible d’apprendre de la même façon. Mais ils affirment que cela prendrait toute une vie et que l’initiation permet d’accélérer les choses. Il existe en réalité des moyens bien plus rapides que l’initiation pour apprendre le reiki. Pour pratiquer le reiki, il faut développer sa sensibilité énergétique et apprendre à lâcher-prise, et être juste observateur.

L’imagination tactile est le moyen le plus rapide pour développer sa sensibilité énergétique. Pratiquée quotidiennement, elle permet de vivre des expériences énergétiques intenses en quelques jours ou quelques semaines. Ensuite, il suffit d’apprendre à laisser faire l’énergie et il s’agit de quelque chose de totalement intérieur que seule la pratique peut nous enseigner.

D’après le retour de centaines d’élèves, les choses ne sont pas aussi simples dans le contexte initiatique. De nombreuses personnes reçoivent une initiation, pratiquent leur auto-traitement, ne ressentent pas grand-chose pendant des semaines et parfois plus. Même après des années de pratique, on peut observer une différence de ressenti très nette entre les personnes qui ont pratiqué l’imagination tactile et celles qui ne l’ont pas fait.

Je ne dénigre pas l’initiation pour autant. Osho disait « Le maître est à l’intérieur, à l’extérieur se trouvent juste les ombres et les reflets ». Tant qu’une personne n’a pas trouvé ce maître intérieur, il est normal qu’elle ait besoin des ombres et des reflets. Mais il faut garder à l’esprit que les traditions initiatiques s’adressent à des personnes qui manquent de confiance en elles-mêmes, et qui cherchent à l’extérieur ce qu’elles contiennent déjà. Si une tradition ne permet pas de s’émanciper de cela, elle deviendra limitante à un moment donné.

En réalité, le principal rôle de l’initiation est social. Cela permet d’être accepté plus facilement dans une communauté. Si cela est important pour vous et que vous souhaitez pratiquer en groupe, le plus simple reste de suivre un stage de reiki « classique ».

Funny Guru
Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)