De l’initiation reiki au reiju

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


Depuis la rentrée, je propose une activation énergétique hebdomadaire, et je reçois beaucoup de questions sur ce sujet. Je vais donc tenter de démêler un peu les choses.

lotus

Encore aujourd’hui, un certain nombre de maîtres reiki enseignent que l’initiation ouvre le « canal reiki » à un niveau donné, du jour au lendemain, pour la vie. En pratique on constate que les choses sont différentes et de nombreux maîtres enseignent également que cela ne fonctionne pas ainsi. Mais cette affirmation reste très ancrée dans les esprits et engendre encore beaucoup de confusion.

Je pense qu’au fond la capacité à canaliser le reiki est avant tout liée aux cinq principes. Plus une personne arrive à vivre selon les principes et plus sa capacité à canaliser le reiki augmente. Et rien n’est jamais acquis, car plus une personne s’éloigne de principes et plus sa capacité diminue. C’est pour cela que l’effet d’une initiation « retombe » avec le temps. La vie n’est pas un long fleuve tranquille et le système d’initiations et des différents niveaux de reiki est beaucoup trop schématique pour représenter la réalité.

Une idée également très ancrée est que la répétition d’une initiation n’a aucun effet. En pratique, lorsqu’on s’entraine à donner les initiations sur une personne déjà initiée, on constate que cela est faux. Chaque initiation peut potentiellement renforcer la capacité de la personne à canaliser le reiki.

Le reiju est l’une des idées phares du reiki japonais, et prend justement en considération tout ce que je viens d’exposer pour mieux refléter de la réalité des choses. Le reiju est en effet une activation énergétique cumulative, non liée à un niveau. L’idée de départ est qu’un élève devrait recevoir un reiju hebdomadaire de la part de son enseignant, mais dans les faits, c’est quelque chose qu’il est difficile de mettre en place et je ne suis pas sûr qu’il soit souvent utilisé de cette façon. La façon la plus simple de mettre en place une telle chose est de la transposer dans une pratique à distance.

Je remarque également que, du fait qu’une telle activation n’est pas liée à un niveau, et a un effet cumulatif, certaines personnes la considèrent comme un soin. Si l’on pousse la réflexion, on peut se dire que toute initiation, en tant que reconnexion à soi-même, est une forme de soin. Mais l’intention est subtilement différente. Dans un soin standard, la personne aura une plus grande dépendance, alors que dans une activation cumulative, l’idée est que la personne développe ses propres capacités.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)