Comment devenir énergéticien

Nouvelle formation : Reiki Thêta


Une personne m’a demandé des conseils pour donner des traitements énergétiques professionnellement. Comment développer une clientèle ? Comment se faire assez confiance ? La plupart des conseils que je vais partager dans cet article sont également valables pour les personnes qui souhaitent enseigner le reiki. Et en réalité, ils fonctionnent également dans de nombreux autres domaines.

Il n’a jamais été facile de développer une clientèle dans le domaine des traitements énergétiques. C’était déjà difficile il y a vingt ans. Ces dix dernières années, l’offre a explosé avec les réseaux sociaux. Mais la demande est probablement toujours la même. Il y a donc beaucoup plus de concurrence aujourd’hui.

Pour ma part, je proposais des traitements énergétiques lorsque j’habitais Paris et je n’ai jamais eu beaucoup de demandes. Pourtant, le site reiki dojo était déjà très populaire. Mais je n’étais pas connu par les bonnes personnes. Les gens qui s’intéressent au reiki souhaitent surtout être autonomes et généralement, ils ne cherchent pas à recevoir des traitements énergétiques. Donc mon premier conseil est de vous adresser aux bonnes personnes.

Même s’il est sûrement possible de développer une clientèle « à l’ancienne », c’est un sujet que je ne connais pas. Je vous conseillerais plutôt de développer une communauté sur internet. Malgré la concurrence, il est encore facile de trouver une place en étant original.

Dans tous les domaines, 99 % des intervenants disent la même chose. Pourtant, parmi les idées qui sont communément admises, certaines ne fonctionnent pas. D’autres ne parlent pas à tout le monde. Pour se faire connaître, il suffit de mettre en avant tout ce qui nous différencie des autres. Ce conseil n’est pas très intuitif, pourtant, sa mise en pratique est très efficace.

Lorsqu’on cherche à se faire connaître dans un domaine, on a tendance à partager ce que tout le monde a déjà dit. On a le sentiment que si l’on exprime son avis personnel, on se fera rejeter. Mais c’est précisément l’inverse qu’il faut faire. En disant ce que tout le monde a déjà dit, on ne développe pas une communauté. On passe inaperçu. Pour créer une communauté, il faut partager des idées originales. Et il est très facile d’être original. Au lieu de respecter un consensus toujours un peu hypocrite, il suffit d’exprimer sincèrement ce que l’on pense.

Pour ce qui est de la confiance en soi, mon premier conseil est de pratiquer sur vos proches. Cela vous permettra de développer un certain niveau de confiance en ce que vous faites. Mais bien entendu, ce n’est pas le seul problème lié à la confiance en soi. Je viens de vous dire de créer une communauté en exprimant sincèrement ce que vous pensez. Cette attitude vous permettra de créer une communauté autour de vos idées, mais elle créera également des ennemis. Il faut apprendre à les ignorer.

Si vous me suivez depuis longtemps, vous savez probablement que je considère que le monde extérieur est neutre par nature. Plus on développe la vie, plus on développe la mort. Il faut apprendre à vivre avec cela. Lorsqu’on s’adresse à une communauté, il faut comprendre que tout est question de statistiques. Une certaine proportion aimera vos idées. Une certaine proportion ne sera pas intéressée. Et une certaine proportion vous détestera. Il ne faut pas en faire une histoire personnelle. C’est le monde qui fonctionne ainsi.

Enfin, je vous conseillerais de vous former au marketing et à l’entrepreneuriat. On a souvent une image négative du marketing. On croit que faire du marketing consiste à arnaquer les gens. En réalité, le marketing consiste à faire coïncider l’offre et la demande. Et c’est quelque chose qui s’apprend. Il existe deux grandes manières de faire, une manière saine et une manière malsaine.

La manière malsaine consiste à proposer une offre sans s’intéresser aux gens. Ensuite, il faut persuader les gens qu’ils ont besoin de votre offre, même si c’est faux. C’est cette manière de procéder qui donne une mauvaise image au marketing. La manière saine de faire du marketing consiste à s’intéresser aux gens pour comprendre leurs problèmes et leur proposer des solutions adaptées.

Pour ce qui est de l’entrepreneuriat, les gens qui se lancent ont tendance à penser qu’ils ont la science infuse et qu’ils vont réussir. Mais si vous ne vous intéressez pas un minimum à l’entrepreneuriat, vous avez toutes les chances d’échouer. Notre système scolaire nous enseigne comment devenir un bon salarié qui respecte des procédures. Mais lorsqu’on est autonome, il faut apprendre à tracer son propre chemin. Il faut développer un état d’esprit totalement différent de celui qui nous est inculqué à l’école. Et c’est également quelque chose qui s’apprend.

J’ai créé un autre blog pour parler de ce sujet. Pour l’instant, il est un peu en pause, mais vous pouvez déjà y trouver quelques informations qui vous seront utiles.