Archives du mot-clé autotraitement

Une technique reiki controversée

De toutes les pratiques reiki que je connais, il y en a une qui déplait à de nombreux praticiens. Il s’agit de l’IPE, ou intervention « psycho-énergétique ». Au départ, cette technique était appelée « chirurgie psychique », mais comme le nom déplaisait également, elle a été rebaptisée. Les raisons de la controverse sont multiples.

mains-reiki

Son esthétique trop « primitive » est sûrement la première raison évoquée par les personnes dérangées par cette technique. Et même si personnellement son aspect « sorcier-docteur » ne me gêne pas, je dois reconnaître que c’est un vrai problème d’utiliser une technique qui peut contrarier la sensibilité de la personne traitée.

En second lieu, cette technique est fréquemment jugée trop active, et incompatible avec l’idée du reiki selon laquelle nous devons être passifs dans la canalisation de l’énergie. Je n’ai jamais eu de retour d’un effet négatif de l’IPE, mais il faut prendre en compte que plus nous contrôlons l’énergie, plus des effets inattendus peuvent se produire.

Par contre, j’ai constaté dans ma pratique de l’IPE que les résultats pouvaient être spectaculaires, mais qu’ils n’étaient pas durables. Avec le recul, je me dis que c’est sûrement une bonne technique, mais qu’il ne faut pas hésiter à répéter l’opération autant de fois que nécessaire.

Avant d’arriver à cette conclusion, j’ai développé une manière de faire, basée sur les outils standards du reiki, qui permet de venir à bout des blocages énergétiques les plus tenaces. J’ai toujours utilisé cette technique en auto-traitement, mais avec un scan ou une procédure d’introduction similaire à celle de l’IPE, il est possible de l’utiliser sur autrui.

Pour cela, je pose tout simplement les mains, pendant une heure à l’endroit du blocage. Et je fais un double traitement, c’est-à-dire qu’en même temps, je fais un traitement « à distance » pour cibler la cause du problème. Si je ne connais pas la cause, mon intention reste générique, « à la source du problème ». Si j’ai le sentiment de connaître la source, je la nomme. Si vous avez l’habitude de pratiquer le double traitement, vous n’aurez aucune difficulté à maintenir votre concentration pendant une heure sur un traitement à distance.

Même si cette technique a un effet plus définitif que l’IPE, vous pouvez la répéter au bout d’une semaine pour bien terminer le travail.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.3 KiB)

Les quatre causes de blocage dans la pratique du reiki

Depuis que j’enseigne le reiki, je me suis rendu compte que les personnes qui se sentent bloquées dans leur pratique du reiki le sont pour un tout petit nombre de raisons que j’ai tenté d’énumérer.

a2

Première raison : Ne pas pratiquer

Cela peut sembler bête, mais c’est de très loin la première cause de blocage. Le plus souvent, les personnes qui se sentent bloquées ne pratiquent pas ou très peu. Dès qu’elles pratiquent un auto-traitement quotidien, le blocage s’en va en quelques jours.

Seconde raison : Oublier les cinq principes

Lorsqu’une personne assidue se sent bloquée, c’est souvent qu’elle a oublié les cinq principes. Les cinq principes sont le cœur du reiki. L’auto-traitement n’est la que pour nous aider à aller plus loin dans leur intégration. Une personne qui vit dans la colère, l’inquiétude, la haine d’autrui, la malhonnêteté et qui ne reconnaît pas les bienfaits que lui accorde la vie, même si elle fait un auto-traitement tous les jours, elle ne sortira jamais de son mal-être.

Troisième raison : Se perdre dans la diversité du reiki

Tant que nous ne l’avons pas vécu et intégré en nous-mêmes, l’énergie universelle reste un concept abstrait, et pour l’aborder et approfondir sa connaissance, un formalisme est nécessaire. Mais le formalisme n’est qu’un voile, ce qui importe c’est l’universalité qu’il y a derrière. Aujourd’hui, il existe des centaines de traditions reiki, et avec le développement de l’enseignement à distance et les tarifs de plus en plus raisonnables, il est commun de rencontrer des personnes connaissant une dizaine de traditions. Ce n’est pas un problème en soi, au contraire, les praticiens qui intègrent le mieux la dimension interne du reiki sont ceux qui sortent des sentiers battus et explorent la diversité de ces traditions.

Cela devient un problème lorsque la personne s’attache aux voiles et oublie qu’il faut chercher la lumière derrière les voiles, l’énergie de vie qui est le dénominateur commun de toutes ces pratiques. Concrètement, cela donne des praticiens très fiers de savoir distinguer la nuance entre telle ou telle énergie, mais cette façon de voir les choses coupe la pratique reiki de toute sa profondeur et entraine une grande confusion. À force d’ajouter des voiles, la lumière disparait. L’idée est au contraire de profiter de cette diversité pour soustraire les voiles et de s’approcher un peu plus de l’universalité.

Quatrième raison : Chercher le reiki à l’extérieur de soi

Pour illustrer ce problème, je vais vous donner deux exemples. Le premier, concerne une personne qui décide de suivre mes cours. Elle débute totalement avec l’énergie, et je lui conseille de commencer par des exercices qui permettent d’apprendre à ressentir et à canaliser l’énergie. Au bout de quelques semaines, elle est impressionnée par les résultats, parce qu’elle ne pensait pas que cela pouvait être aussi simple et aussi rapide. Je lui donne alors les initiations à distance, il se passe également de belles choses et la personne est très satisfaite. Elle parle de son apprentissage à quelqu’un de son entourage qui pratique également le reiki. Alors que tout se passait bien, cette autre personne sème le doute parce que l’enseignement que j’ai donné à mon élève n’est pas similaire en tout point à celui qu’elle a reçu.

Autre exemple, régulièrement des personnes me contactent parce qu’elles ont visité ma page de formation reiki. Comme je propose un cours assez complet qui conjugue reiki Takata, reiki tibétain et reiki japonais, il y a de nombreuses techniques que ces personnes ne connaissent pas, et elles ont le sentiment d’avoir été mal initiées. Je leur réponds que si jusqu’à maintenant, alors qu’elles ne connaissaient pas l’existence de toutes ces pratiques, leur cheminement dans le reiki c’est bien passé, c’est que cela n’est peut-être pas si important. Si ces pratiques annexes sont une aide importante pour assimiler les choses, avec les années de pratique c’est surtout l’essentiel du reiki qui reste.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.3 KiB)

Comment se libérer de la négativité

Je croise régulièrement des personnes qui pratiquent le reiki et qui ont la sensation de stagner dans leur vie spirituelle. Le premier conseil que je peux leur donner est d’être assidu. Par exemple, essayez de trouver le temps pour pratiquer un auto-traitement chaque jour. Le problème est que ces personnes sont souvent assidues dans leur pratique du reiki. Dans ce cas, mon conseil est de chercher à vivre plus profondément dans les cinq principes. Je me rends compte aujourd’hui que ce conseil, bien qu’il me semble juste, n’est pas très concret, un peu comme si à une personne qui souhaite apprendre à nager, je disais « c’est simple, va dans l’eau et bouge les bras en cercle ». Je vais donc tenter de partager ma méthode.

J’ai remarqué une constante dans la pratique des personnes qui ont la sensation de stagner malgré leur assiduité. Elles pratiquent les choses de manière « automatique », sans les adapter à leurs problèmes du moment. Comme je l’ai déjà évoqué dans un précédent article, c’est une bonne idée de renforcer ses traitements à distance avec l’auto-traitement. C’est encore mieux en commençant l’auto-traitement par une phase d’introspection. Cela permet d’affiner ses intentions.

lotus

Débloquez vos chakras

Les tensions de la vie quotidienne ont tendance à se loger au niveau des cinq premiers chakra. En ayant pratiqué des centaines d’auto-traitement, il est très facile de ressentir ces tensions sans aucune technique de scanner. Il suffit juste de tourner son attention vers son monde intérieur et de souhaiter les ressentir. Ces tensions peuvent entrainer des manifestations physiques de nervosité bien connues, une boule dans la gorge, une oppression au niveau de la poitrine, des aigreurs d’estomac, un nœud aux intestins, … Ces sensations deviennent de plus en plus fréquentes lorsqu’on y est attentif, ce qui permet bien souvent de traiter les problèmes avant qu’ils aient un impact émotionnel. Pour traiter ces blocages, utilisez vos mains, mais en simultanée, faites un traitement à distance pour la cause du problème. Si vous ne la connaissez pas, votre intention sera générique « je souhaite traiter la cause de ce blocage », si vous la connaissez, vous pouvez la nommer en formulant votre intention. Si vous ne connaissez pas la cause du problème, il y a de fortes chances qu’elle vous apparaisse dans les jours qui viennent. Si cela vous prend trop de temps, ce traitement des chakras peut venir en remplacement de l’auto-traitement complet, sinon, cela constitue une bonne introduction à celui-ci.

En développant cette sensibilité, nous prenons conscience du fait que nous sommes régulièrement atteints par les mêmes problèmes énergétiques. Parfois, un blocage au niveau d’un chakra devient un problème chronique plus ou moins permanent. Face à un tel blocage, il ne faut pas hésiter à traiter le chakra en question pendant une heure, en faisant également en parallèle un traitement à distance pour la cause. Avec l’expérience de la pratique du traitement à distance pendant l’auto-traitement, il est possible de maintenir sa concentration pendant très longtemps. Il n’est pas rare que le problème refasse surface dans les semaines qui suivent, il ne faut pas hésiter à le traiter de nouveau de cette façon. J’avais un problème récurrent depuis dix ans au niveau d’un chakra, je l’ai résolu en imaginant cette technique.

Libérez-vous de la colère et de la préoccupation

Grâce à ce traitement préliminaire des chakras, vous commencerez votre auto-traitement complet en ayant la sensation que votre champ d’énergie est déjà beaucoup plus calme et harmonieux. Votre capacité à canaliser le reiki s’en trouvera renforcée. En partant du principe que lors de votre auto-traitement, vous traitez une dizaine de positions (la tête et le devant du corps), consacrez le temps des quatre premières positions à une méditation introspective. Depuis votre dernier auto-traitement, avez-vous ressenti de la colère ou de l’inquiétude par rapport à un événement ? Dans l’acceptation des choses, l’idée n’étant bien entendu pas de culpabiliser, listez toutes les situations ou les personnes qui ont été la source de ce stress. Les choses que nous rejetons chez les autres sont le miroir de notre ombre. Que pouvez-vous apprendre sur vous-même à travers cela ? En quoi cela peut vous aider dans votre guérison ?

Le but de cette méditation introspective est de dégager trois sujets de traitement à distance (traitements aux situations et aux relations). Lorsque vous avez trop de problèmes, essayez de trouver une cause commune plus profonde. Par exemple, dans vos problèmes avec autrui, vous pouvez reproduire une situation avec vos parents, manifester un conflit générationnel, exprimer votre peur de manquer, … Pour les traitements aux relations, vous pouvez les formuler de façon générique, par exemple « à mes relations de travail ». Si vous trouvez trois sujets problématiques, traitez chacun d’eux pendant deux positions et vous arriverez ainsi à la fin de votre auto-traitement. Si vous en avez moins, vous pouvez mettre l’accent sur le problème qui vous semble le plus important. Vous pouvez également utiliser ce temps en exprimant votre gratitude, pour l’énergie, pour l’univers, pour la nature, et pour toutes les personnes qui apportent quelque chose de positif à votre vie.

L’intégration du traitement à distance

En pratiquant de la sorte, vous deviendrez plus attentif à votre énergie et à vos émotions. Avec l’expérience quotidienne du traitement à distance, votre capacité de concentration va se développer et vous pourrez rapidement le pratiquer de façon informelle, dans pratiquement n’importe quelle situation. Ces deux facteurs réunis vous permettront d’être beaucoup plus conscient de l’origine énergétique des problèmes qui se manifestent dans votre vie, et de pratiquer le reiki à chaque instant, dès que le besoin se fait sentir.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.3 KiB)

Que faites-vous pendant votre auto-traitement ?

Une personne que j’ai initiée il y a quelque temps me disait qu’elle pratiquait certains exercices énergétiques pendant l’auto-traitement. Cette personne se demandait si c’était bien ou non, du fait que le reiki est une canalisation passive d’énergie. Même si pendant un traitement reiki, nous ne somme pas censé intervenir sur la canalisation d’énergie au niveau des mains, rien n’empêche de pratiquer un autre exercice énergétique en même temps. Dans le reiki japonais il est très commun de pratiquer joshin kokyu ho pendant un traitement pour augmenter son niveau énergétique et par la même occasion augmenter le courant énergétique des mains, sans intervenir directement sur celui-ci.

a2

Dans l’idéal, lors d’un auto-traitement, nous devrions essayer d’être concentrés sur l’énergie qui s’écoule et ne pas penser à autre chose. Dans la pratique il n’est pas toujours facile de garder une telle concentration pendant des dizaines de minutes, et il est habituel de laisser couler ses pensées. Il est également assez habituel de profiter de l’énergie présente lors d’un auto-traitement pour pratiquer d’autres techniques spirituelles. Bien des maîtres reiki conseillent de répéter des affirmations positives pendant l’auto-traitement. Pour les personnes qui pratiquent le voyage chamanique au tambour (ou la rencontre des guides reiki), il est très facile de voyager sans tambour pendant votre auto-traitement. Beaucoup de personnes prennent également l’habitude de faire leur auto-traitement devant la télévision.

Certains puristes vous diront que pendant un auto-traitement, il faut être parfaitement concentré sur ce qu’il se passe, et ne rien faire d’autre, dans la pratique, chacun utilise son temps comme il le peut. Si une personne considère le fait de regarder la télévision comme un moment de détente important de sa journée et qu’elle prend l’habitude de pratiquer l’auto-traitement pendant ce moment, c’est toujours mieux que de ne pas faire d’auto-traitement. On peut également comprendre qu’une personne qui s’accorde trente minutes pour faire un auto-traitement, souhaite également profiter de ce moment pour d’autres pratiques qui peuvent être renforcées par l’énergie présente.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.3 KiB)

Le secret du reiki

Le secret du reiki ne réside pas dans l’authenticité d’une tradition, ni dans la qualité d’un maître, ni dans un mode d’initiation donné, ni dans le prix d’une formation, ni dans le nombre et la rectitude des techniques et symboles. Le secret du reiki est simple. Pratiquez, pratiquez, pratiquez. Dans la plus succincte des traditions reiki, vous disposez dès le premier degré de l’autotraitement et des 5 principes, alors pratiquez. En fait, il n’y a pas un, mais deux secrets. Il faut également savoir que le seul pouvoir dans votre vie, c’est vous et vous seul, et que chacun a tout en lui-même pour être son propre maître, même en reiki.

vitruve

J’ai connu une personne qui était pourtant expérimentée spirituellement et très sensible à l’énergie. Elle s’est fait initier au reiki et n’a rien ressenti. Elle pratiquait ses autotraitements, mais il ne se passait rien. Elle a persévéré et au bout de quelques semaines elle a commencé à canaliser l’énergie reiki et a vécu des changements importants. Il faut savoir qu’un certain nombre de maîtres reiki n’ont pas la capacité énergétique pour donner une initiation. Certains compensent ce problème en faisant pratiquer des traitements de groupe, et espèrent qu’une activation énergétique émergera de la dynamique du groupe. D’autres n’ont pas assez d’élèves pour cela (et bien souvent ils dénigrent les stages avec 15 personnes :-) ). Malgré ce problème, la plupart des gens sont satisfaits de leur formation reiki. Soit parce qu’ils n’ont pas la sensibilité nécessaire pour découvrir le pot aux roses et qu’avec la pratique cela va finir par fonctionner. Soit parce qu’ils préfèrent se remettre en cause plutôt que de remettre en cause le maître. Et c’est de toute façon la meilleure des choses à faire pour avancer. On ne rencontre pas un maître par hasard. On rencontre un maître qui peut nous donner ce qu’on est prêt à recevoir.

Le doute est normal dans la pratique du reiki. Certains maîtres exploitent d’ailleurs ce doute, parce que selon eux, vous n’avez pas choisi le bon maître, pas étudié la bonne tradition, pas payé le bon tarif, reçu une initiation à distance, … Si ce que j’affirme vous fait douter sur votre maître, rappelez-vous que le seul maître c’est vous-même. Au delà de l’énergie, c’est l’intention qui compte. Celle de votre maître, mais surtout la vôtre. Si vous souhaitez vraiment être initié, une initiation ne peut pas être ratée. Et si vous en doutez, pratiquez régulièrement et vous verrez.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (729.3 KiB)