Accueil / Reiki japonais / Hatsurei-ho


Hatsurei-ho

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Hatsurei-ho signifie « méthode pour générer l’esprit »

Pratiquée en groupe la méthode hatsurei-ho est appelée shuyo-ho

Hatsurei-ho est souvent présenté comme le joyaux du reiki. On suppose que cette méditation était la clef de voûte de la pratique spirituelle de Usui. Selon certaine source, hatsurei-ho était enseigné aux élèves de premier niveau (shoden) par sous-parties. La méthode complète faisait l’objet de l’enseignement de second niveau (okuden).

Je présente cette pratique sous forme de phase, mais bien entendu, lorsque l’on pratique hatsurei-ho, on enchaîne les phases sans discontinuer.

Préparation – faire le vide de l’esprit

La première phase de cette méditation est de faire le vide dans votre esprit. Cette phase est souvent omise lors de la transmission de hatsurei-ho, c’est pourtant une phase importante. Traditionnellement, les élèves de Usui faisaient le vide en chantant des gyosei, poèmes composés par l’empereur Meiji. Bien entendu, utiliser ces poèmes lorsque l’on connaît pas le japonais est un peu compliqué, et n’est donc pas forcement efficace. Choisissez de chanter n’importe quel mantra qui fonctionne pour vous, par exemple « namu myoho renge kyo » des bouddhistes Nichiren, ou « om mani padme hum » des bouddhistes tibétain, ou tout autre mantra qui vous plaît.

Kihon shisei – la posture

Traditionnellement, hatsurei-ho est réalisée en seiza, cependant, si cette posture ne vous est pas confortable, cette méditation peut être réalisée assis sur une chaise, ou jambes croisées, le dos droit.

Fermez les yeux, posez vos mains sur vos genoux, paumes vers le bas, et centrez-vous sur votre seika tanden. Restez concentré sur « ici et maintenant », votre conscience focalisée sur votre seika tanden, tout en ayant conscience de votre respiration. Ayez-en juste conscience, ne cherchez pas à respirer consciemment.

Mokunen – formulation de l’intention

Exprimer mentalement une phrase du genre « je commence hatsurei-ho maintenant ».

Kenyoku-ho

Voir la page correspondante sur kenyoku-ho

Connexion

Cette partie est un rajout de Hirochi Doï et ne faisait pas partie de la pratique hatsurei-ho de Usui.

Levez vos bras, paumes vers le haut, les doigts vers l’extérieur. Connectez vous au reiki, sentez le reiki couler sur vous et en vous, jusqu’à l’intérieur de votre seika tanden.

Ensuite reposez vos mains sur les genoux, cette fois-ci, paumes vers le haut.

Joshin kokyu-ho

Voir la page correspondante sur joshin kokyu-ho

Gassho meiso

Voir la page correspondante sur gassho meiso

Gassho kokyu-ho

Cette partie est un rajout de Hirochi Doï et ne faisait pas partie de la pratique hatsurei-ho de Usui.

Pendant cette phase, le reiju peut être donné.

Voir la page correspondante sur gassho kokyu-ho

Gokai sansho – les idéaux du reiki

Répétez trois fois les idéaux du reiki.

Voir la page correspondante sur les idéaux du reiki

Mokunen – formulation de l’intention

Exprimer mentalement une phrase du genre « je termine hatsurei-ho maintenant ».

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :