Pourquoi la spiritualité n’est pas quantique

Découvrez le reiki thêta


Le matérialisme est souvent défini comme étant l’attrait pour les choses du monde. Mais cette définition est assez mauvaise.

Il est possible d’éprouver du plaisir pour les choses de ce monde sans en être dépendant. Il est possible de se souvenir que chaque plaisir de ce monde n’est qu’un reflet de la lumière spirituelle qui nous anime.

Il existe deux grandes manières d’envisager le monde. Soit la vérité se trouve dans le spirituel. Soit la vérité se trouve dans le matériel. C’est cette seconde vision du monde qui définit véritablement le matérialisme.

Il existe un vrai problème aujourd’hui. La majorité des gens qui cherchent le spirituel restent matérialistes. Il suffit d’observer l’engouement pour la « spiritualité quantique ». La mécanique quantique permet de faire des prévisions sur le comportement des électrons. Quel rapport avec la spiritualité ? C’est juste que de nombreuses personnes cherchent à se rassurer en ramenant tout à la matière. Alors ils choisissent une discipline à laquelle ils ne connaissent rien et s’inventent des histoires.

C’est d’autant plus absurde que les spécialistes de la mécanique quantique font précisément l’inverse. Max Planck explique la mécanique quantique par la spiritualité :

Je considère la conscience comme fondamentale. Je considère la matière comme dérivant de la conscience. Nous ne pouvons aller au-delà de la conscience. Tout ce dont nous parlons, tout ce que nous voyons comme existant, suppose la conscience.

Max Planck

De son côté, Niels Bohr précise que les phénomènes quantiques ne peuvent être considérés comme réels :

Tout ce que nous appelons « réel » est fait de choses qui ne peuvent pas être considérées comme réelles.

Niels Bohr

Max Planck et Niels Bohr sont deux physiciens faisant partie des fondateurs de la mécanique quantique. Ils ont chacun reçu un prix Nobel pour cela.

Nous vivons une drôle d’époque. D’un côté, les spécialistes de la matière ne croient pas en la matière et se réfèrent au spirituel pour expliquer leur discipline. De l’autre, les aspirants spirituels cherchent à tout faire reposer sur la matière et à expliquer le spirituel par la mécanique quantique. Ce n’est pas la spiritualité qui est quantique. C’est la mécanique quantique qui est spirituelle.

Pour finir, voici une lettre dans laquelle Planck développe sa vision du monde.

Messieurs, en tant que physicien ayant voué toute ma vie à la science sobre, à l’étude de la matière, je ne peux assurément être pris pour un illuminé. Et je conclus de mes recherches concernant l’atome qu’il n’y a pas de matière en tant que telle. Toute matière n’émerge et n’existe qu’en vertu d’une force qui met en mouvement les particules atomiques et les maintient ensemble comme le plus petit système solaire de l’univers. Mais s’il n’y a ni force intelligente, ni force éternelle dans toute la science (c’est le mouvement perpétuel tant attendu et que l’humanité n’a pas réussi à inventer), nous devons présumer l’existence d’un esprit conscient et intelligent derrière cette force. L’esprit est le fondement de toute matière. Ce n’est pas la matière visible mais éphémère qui est réelle, véritable, substantielle – car la matière ne pourrait aucunement persister sans l’esprit – mais c’est plutôt l’invisible, l’esprit immortel qui est la vérité ! Cependant, puisque l’esprit ne peut pas, de la même manière, exister par lui-même, tout esprit appartenant plutôt à un être, nous devons nécessairement postuler l’existence d’êtres spirituels. Mais puisque les êtres spirituels ne peuvent exister par eux-mêmes mais doivent être créés, je n’hésite donc pas à appeler ce Créateur mystérieux, comme l’ont fait toutes les nations civilisées de la Terre depuis les premiers millénaires, Dieu ! Avec ceci vient le physicien, qui doit s’occuper de la matière, du Royaume de la Substance à celui de l’Esprit. Et avec ceci notre tâche s’achève et notre recherche doit être remise, afin qu’elle soit poursuivie, dans les mains de la philosophie.

Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)