Les deux manières de canaliser l’énergie universelle

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Je reçois souvent des questions sur la différence entre le reiki et le quantum touch. Les deux systèmes permettent de canaliser l’énergie universelle, d’une manière différente. C’est l’ego (dans le sens « principe de séparation ») qui différencie l’énergie universelle de l’énergie personnelle. Lorsque nous contrôlons l’énergie, il s’agit d’énergie personnelle, lorsque nous ne la contrôlons pas, il s’agit d’énergie universelle.

Il existe deux manières de canaliser l’énergie universelle. Dans le reiki nous utilisons la manière passive(1). Nous posons les mains et laissons faire. Le quantum touch, utilise la manière active. Il est basé sur une technique active pour élever le niveau d’énergie en soi, mais l’énergie est transmise sans contrôle, par effet de résonance. Lorsqu’une personne est dans un état d’énergie élevé et qu’elle pose ses mains sur une autre, naturellement, l’énergie va s’écouler.

Quelle méthode est la meilleure ? Personnellement, je préfère la manière passive du reiki parce que je pratique ainsi depuis dix ans. Par contre, je pense que la manière active permet de sortir plus rapidement d’un coup de mou énergétique. C’est probablement pour cela que la plupart des praticiens reiki qui ont expérimenté le quantum touch ont trouvé que cela apportait un plus à leur pratique. Mais c’est surtout à chacun de trouver la méthode qui lui convient le mieux.

Note :

(1) L’intégration de pratiques issues du ki kong dans le reiki japonais a entraîné une certaine confusion. En effet, dans certaines pratiques japonaises (par exemple, joshin kokyu-ho), il est habituel de parler de « reiki » alors que nous contrôlons l’énergie. Pour être parfaitement rigoureux, nous devrions parler de ki plutôt que de reiki.

open-space
Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)