Le problème de la spiritualité

Pour aller plus loin : Je me propose pour vous accompagner


Nous avons tendance à concevoir les choses avant de les réaliser. Cette démarche est efficace pour toutes les actions concrètes. Mais elle devient problématique dans le contexte spirituel. L’expérience spirituelle est inconcevable. Elle se situe au-delà du mental et tout ce que nous pouvons imaginer est du domaine du mental. J’ai déjà évoqué ce problème, mais je n’ai jamais détaillé ses conséquences.

Nous avons tendance à imaginer ce que devrait être l’expérience spirituelle. Notre esprit produit alors une simulation de ce que nous avons imaginé. Et nous pensons que c’est cela l’expérience spirituelle. À court terme, une telle expérience peut nous procurer un certain bien-être. Mais le plus souvent, ces expériences sont néfastes. Sur le long terme, elles nous conduisent vers plus d’agitation.

Lorsque nous débutons, il est normal de tomber dans ce piège. Nous nous basons surtout sur l’intensité des expériences. Nous n’avons pas le recul nécessaire pour savoir où elles nous mènent. Mais certaines de ces expériences peuvent nous conduire vers plus de calme. De ce fait, l’illusion dure parfois des années.

Par exemple, dans le contexte de la méditation, il est habituel d’imaginer la vacuité comme un état de vide. Certaines personnes cultivent alors cet état de vide et cela les conduit vers un mental un peu plus calme. Mais il s’agit d’une anesthésie sur une blessure qui ne guérit jamais vraiment. La vacuité du mental imaginée par le mental correspond au néant. Mais la vacuité véritable est au contraire riche et en perpétuel mouvement.

Ce qui est étrange, c’est que dans toutes les traditions, mêmes les plus anciennes et les plus réputées, ce sujet est rarement évoqué de manière claire. Pourtant, il s’agit d’un problème central qui touche toute personne en quête de spiritualité. Mais le plus souvent, il est évoqué d’une manière « cryptée ». Pourtant ce problème est plutôt simple à exposer. Pour la solution à ce problème, c’est la même chose. Même s’il est possible de trouver des solutions dans de nombreuses traditions, elle est généralement codée.

La solution la plus simple se trouve dans la philocalie. Elle consiste à développer l’état de prière d’une manière classique, en utilisant des mots et des images. Ensuite, il est possible de pratiquer la prière pure, c’est-à-dire le centrage sur le cœur. Et après des années de pratique, lorsque nous sommes parfaitement centrés, des images réapparaissent d’elles-mêmes. Ces images ne peuvent être ni imaginées, ni mémorisées, ni représentées. Il est donc impossible de confondre cette expérience avec celles qui sont le fruit de notre imaginaire.

Maintenant, on peut se demander si les personnes en quête de spiritualité recherchent véritablement cette expérience où si elles souhaitent juste une vie meilleure. Parce que dans ce dernier cas, il existe des moyens plus simples et plus rapides que la spiritualité.


Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)