Archives par étiquette : traitement reiki dans le passé

Expliquer les ressentis pendant un traitement reiki

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Beaucoup des articles que j’écris sont en rapport avec les questions qui me sont souvent posées. La question concernant l’analyse des ressentis ou des perceptions diverses qui peuvent se produire pendant un traitement est sûrement la plus communément posée, et pourtant je ne me souviens pas avoir écrit d’article sur le sujet.

En fait, j’ai débuté dans la guérison par d’autres techniques que le reiki. Par ces pratiques je trouvais que je mettais à jour et comprenais beaucoup de choses, par contre j’avais beaucoup de mal à les guérir. Lorsque j’ai commencé à pratiquer sérieusement le reiki j’étais insomniaque depuis un an à cause de cela. Le reiki m’a permis de régler le problème en très peu de temps, sans que je comprenne pourquoi ou comment.

Le reiki m’a permis d’accepter de ne pas tout comprendre et c’est sûrement pour cela que je n’ai jamais pensé à écrire sur ce sujet qui ne me semblait pas important.

Mon premier conseil est donc de ne pas chercher à tout interpréter. Contrairement à ce que pensent certains psychanalystes, ce n’est pas parce que l’on comprend que l’on guérit. C’est même parfois l’inverse. Plus vous chercherez à comprendre et plus vous mentaliserez les choses et plus vous vous refermerez. Le reiki est surtout une question de lâcher-prise.

Bien entendu, il est intéressant de connaitre la cause émotionnelle des choses. Dès le reiki II, prenez l’habitude lorsque vous traitez un problème, de faire en parallèle un traitement à la cause du problème (par la technique du double traitement). Avec l’expérience, cette façon de procéder permet de déclencher des prises de conscience ou des expériences de régression qui vous apporteront les réponses sans aucune analyse de votre part.

Avec les années, cette pratique développe un certain discernement ce qui permet d’être plus conscient et de percevoir directement, par exemple, la relation entre une émotion, une sensation énergétique, et une douleur physique.

Mais lorsqu’on débute, il n’est par forcement nécessaire de se demander, pourquoi j’ai la main gauche qui chauffe plus que la droite, ou pourquoi j’ai vu une lumière rouge. Il existe également des « tableaux de correspondances » entre douleurs et causes. Cela n’est pas sans intérêt, mais il ne faut pas non plus s’y perdre. Le reiki, c’est avant tout poser les mains et laisser-faire.

La loi nous interdit de faire des diagnostics sur autrui, mais même pour soi, il est souvent préférable de s’abstenir. Nous avons tendance à devenir ce que nous croyons, et un mauvais diagnostic est parfois plus un handicap qu’une aide dans notre guérison.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

Guérir du traumatisme de la naissance

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Il est fréquent que les nouveaux initiés reiki comprennent mal le concept de crise de guérison. Il est tout aussi fréquent que les initiés au second degré de reiki se sentent un peu perdus avec le traitement dans le passé et n’en comprennent pas l’intérêt. C’est tout simplement parce qu’il s’agit de choses qu’il faut vivre et assimiler en soi. La meilleure explication que je puisse donner est de partager une expérience personnelle qui illustre bien comment tout cela fonctionne.

bb

Depuis quelque temps, je travaille sur les problèmes fondamentaux, principalement la peur de la mort, la relation aux parents, et le traumatisme de la naissance. En travaillant sur le traumatisme de la naissance, j’ai vécu une crise de guérison qui témoigne à la fois de la puissance et de la subtilité de la pratique du reiki dans le passé. Bien entendu, c’est quelque chose que j’avais déjà traité il y a 4 ou 5 ans quand on m’a enseigné le traitement dans le passé. Mais cette fois, j’étais prêt pour le vivre en conscience.

Le gros de l’expérience a duré deux jours. Dès que j’étais seul un quart d’heure, je me sentais en panique, déconnecté de tout, alors que depuis quelque temps, avec le printemps et la proximité de la nature, j’ai plutôt la sensation inverse d’être relié à tout, la terre, le ciel, le soleil, les fleurs, … D’un point de vue énergétique, c’était comme si une blessure béante s’était ouverte dans mon cœur, et que je n’arrivais pas à l’endiguer. Dès que j’étais avec ma compagne, la sensation de connexion et de bonheur revenait. J’avais le plus grand mal à sortir, surtout seul. Le monde me semblait étranger et angoissant.

Même après toutes ces années et tous les changement que j’ai observé par la pratique du reiki, sur moi ou mon entourage, je ne pensais pas qu’il était possible de vivre une telle régression en pratiquant le traitement dans le passé et je trouve cela extraordinaire de pouvoir faire remonter les émotions les plus profondément ancrées dans notre inconscient et de les traiter dans le présent pour s’en libérer.

Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)