Pourquoi ou comment ?

Une nouvelle manière de pratiquer le reiki


Il est assez habituel que nous inversions l’importance du « pourquoi » et du « comment ».

Pour les choses du passé, nous avons tendance à nous demander « pourquoi ». Pourquoi cette chose m’est-elle arrivée à moi ? Où, pourquoi suis-je comme ça aujourd’hui ?

Le problème est que pour les choses passées, le « pourquoi » n’est pas adapté.

C’est l’un des défauts principaux de l’analyse psychologique pure qui pense que nous serons guéris lorsque nous aurons trouvé le « pourquoi ». Même si personnellement je trouve cela intéressant de comprendre le « pourquoi », cela n’a jamais guéri personne.

Lorsqu’une situation est déjà existante, le « comment » est une question bien adaptée. Comment vivre avec ça ? Où, comment faire autrement ?

Inversement, pour les situations futures, nous nous demandons naturellement « comment » nous allons obtenir ceci ou cela.

Mais dans ce contexte, c’est le « pourquoi » qui est important. Lorsque nous souhaitons quelque chose et que nous avons un « pourquoi » fort, le « comment » viendra de lui-même. Mais si nous n’en avons pas, le moindre obstacle paraîtra infranchissable.

Nous échouons la plupart du temps (ici, je ne parle pas de l’échec temporaire normal à toute entreprise) parce que nous n’avons pas de « pourquoi ».

Dans ce cas, si nous nous demandions « pourquoi » nous avons un souhait, nous nous rendrions compte que nous souhaitons faire plaisir à notre famille ou à la société, ressembler à notre entourage, suivre la mode…

Tout cela ne constitue pas un « pourquoi » fort. Est c’est pour cela que nous échouons dans nos projets.

Lorsque nous avons un « pourquoi » fort, dans chaque difficulté, il suffit de se le remémorer et cela va nous remotiver. C’est dans le « pourquoi » que se trouve l’énergie qui permet de déplacer les montagnes.

meditation
Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)