Accueil / La véritable origine du reiki


La véritable origine du reiki

A voir maintenant : Devenez maître karuna pour moins de 12 €


J’ai découvert le reiki au début des années 2000 selon « l’ancienne école ». Mikao Usui, son fondateur, était vu comme un théologien chrétien, pasteur et directeur de l’université de Doshisha. Je n’ai jamais vraiment cru cette histoire que je trouvais fantaisiste. Je me suis véritablement intéressé au reiki et à son histoire lorsque j’ai découvert le reiki japonais quelques années plus tard.

Deux ans après la création du site « reiki dojo », mes recherches sur la nouvelle histoire du reiki ont commencé à me donner de sérieux doutes sur sa véracité. J’ai évoqué mes doutes sur mon site, et je me suis détourné de ce sujet. Lorsque j’ai décidé d’enseigner l’auto-initiation, deux années s’étaient écoulées. J’en étais arrivé à un stade ou j’étais persuadé de la non-existence de Mikao Usui. Je me suis demandé si je devais afficher mon point de vue, même si j’étais le premier au monde à affirmer une telle chose. Par exemple, James Deacon, qui affirme que nous n’avons aucune preuve objective de l’existence du reiki au Japon avant 1985, n’a jamais franchi le pas de mettre en doute l’existence d’Usui.

Plutôt que de raconter des histoires, j’ai préféré assumer mon point de vue, aussi original soit-il. J’ai donc démontré avec mes connaissances de l’époque, pourquoi je pensais que l’histoire de Mikao Usui était un mythe. Je l’ai partagé sur mon blog et dans mes cours.

J’ai toujours eu de très bons retours avec l’auto-initiation. Parmi les deux points de vue originaux que je défends en matière de reiki, j’ai réussi à montrer à des centaines d’élèves et à des milliers de lecteurs que l’auto-initiation était un moyen parfaitement valable et moins limité pour apprendre le reiki.

Par contre, j’ai constaté que malgré ma démonstration de la non-existence d’Usui, mes élèves sont profondément restés attachés à son existence. Il est vrai que j’ai écrit certaines parties de mes cours à une époque ou je croyais encore à Mikao Usui et que j’ai peut être moi-même semé le doute en parlant « du temps d’Usui ».

Toutes les personnes qui ont fait des recherches sur le reiki au Japon avant 1985 (année où Mieko Mitsui a importé le reiki occidental au Japon) sont revenues bredouilles. Par exemple, Frank Arjava Petter explique dans son livre « feu de reiki » qu’il n’a rien trouvé avant le début des années 90 alors qu’il vivait au Japon et qu’il recherchait activement les traces d’un reiki japonais ancien. Par contre, les « preuves » de l’existence du reiki au Japon ont commencé à fleurir au début des années 90. Les articles suivants détailleront ces « preuves ».

À travers cette série d’articles, je ne cherche pas à dénigrer le reiki japonais. Le problème aujourd’hui est que de nombreux enseignants en reiki japonais prétendent détenir un enseignement plus authentique que celui partagé par Hawayo Takata. Au nom de la « tradition », ils affirment souvent le contraire de ce qui était enseigné par Takata. Bon nombre de ces affirmations sont juste une manière de se faire remarquer, et ne sont pas validées par l’expérience. Elles sont néfastes à la compréhension du reiki. Si la véritable place du reiki japonais était mieux connue, ce type de dérives serait moins facile.
origine-reiki
Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :