La méditation sur la douleur

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


Lorsque j’ai écrit ma série d’articles sur la méditation,j’ai évoqué la méditation sur la douleur. Je souhaite revenir sur ce sujet qui est important et trop souvent ignoré. Lorsqu’on parle de méditation aujourd’hui, dans la majorité des cas, il s’agit de pleine conscience. Plus rarement, il est question de méditation sur la compassion.

Mais la méditation sur la douleur n’est pas vraiment populaire. Pourtant elle possède de nombreux avantages. Elle est accessible pour les débutants. Et elle constitue un excellent moyen pour alléger nos souffrances. Il existe d’ailleurs des études qui montrent que la méditation est plus efficace que les placebos pour soulager la douleur.

Si la pleine conscience est autant à la mode, c’est parce que pour méditer, il ne faut rien créer, mais observer. Selon certains courants spirituels, la pleine conscience est le meilleur moyen de ne rien créer. En réalité, c’est faux. Comme le novice n’a aucune idée de ce qu’est la conscience, il va créer une conscience-objet.

Dans la méditation sur la douleur, nous ne risquons pas de créer un objet. Il est déjà là ! Il est donc plus facile d’adopter la bonne « posture », c’est-à-dire, l’observation, le détachement, la désidentification.

Fondamentalement, méditation sur la douleur et pleine conscience ne sont pas si différentes. En réalité, la méditation sur la douleur est juste une pratique de pleine conscience lorsque nous avons mal. Mais comme beaucoup de personnes sont tentées de penser qu’elles ne peuvent pas méditer lorsqu’elles souffrent, j’ai écrit cet article pour préciser qu’au contraire, il s’agit du meilleur moment.

meditation-douleur
Pour savoir ce que la science pense du reiki, téléchargez le document suivant.

Reiki Science (92.3 KiB)