Accueil / Foire Aux Questions / Quelle protection utiliser lorsqu’on pratique le reiki ?


Quelle protection utiliser lorsqu’on pratique le reiki ?

Une nouvelle manière d'apprendre l'énergétique : Cours de reiki minimax


Encore une question qui revient souvent. Quelle est la protection que j’utilise ou quelle protection doit-on utiliser lorsqu’on pratique le reiki ?

Certains affirment que lorsqu’on pratique le reiki, on ne risque rien. C’est une bonne croyance, parce que plus on pense que l’on risque quelque chose et plus des choses désagréables vont se passer.

Mais dans la pratique, ce n’est pas si simple. Certaines personnes font face à des problèmes lorsqu’elles donnent des traitements ou des initiations.

Il existe diverses techniques de protection. J’ai utilisé diverses méthodes à travers le temps. Mais elles sont toutes basées sur la peur. Finalement, lorsqu’on les utilise, on reste concentré sur la peur. Ce qui explique pourquoi elles sont toutes limitées.

La vraie protection du reiki, c’est les 5 principes. Une personne qui arrive à rester dans le respect des 5 principes ne risque rien. L’inquiétude et la colère sont la porte ouverte aux influences néfastes. La gratitude, la bonté et l’honnêteté forment un bouclier impénétrable.

Bien entendu, les 5 principes ne constituent pas une pratique que l’on peut utiliser en cas de difficulté. Quoique l’on puisse prendre le réflexe de les réciter en cas de besoin. Mais il s’agit surtout de quelque chose à mettre en place, à développer sur le long terme.

Pour arriver à développer cela, il est important de cultiver la joie, et ne pas prendre les choses trop au sérieux. Il faut apprendre à occuper notre vie de choses qui nous remplissent et nous font du bien.

Lorsque les expériences négatives se produisent, il suffit de se souvenir que ce qui nous atteint n’est pas extérieur. Ce qui nous affecte c’est notre réaction. Si nous n’avons pas le pouvoir sur le monde extérieur, nous sommes tout puissant à changer notre réaction. Il suffit de ne plus s’identifier à l’expérience que nous vivons en prenant du recul.

Comme ce que je propose consiste plus en un art de vivre qu’une technique, avant que les choses soient en place, évitez ce qui vous perturbe.

Normalement les traitements ne devraient pas poser de problèmes. Mais chez certaines personnes donner des traitements peut être une source de malaises. Selon mes observations, les personnes à qui cela arrive ont du mal avec l’introspection. Elles ont peur de regarder en elles-mêmes.

Si vous avez ce problème, commencez par pratiquer sur vous-même. Ne vivez pas dans la peur. Finalement, vous ne risquez pas grand-chose. Puis régulièrement, tentez un traitement sur autrui pour savoir où vous en êtes.

Il est beaucoup plus habituel d’être remué par le fait de donner des initiations. Au reiki II, le traitement dans le passé est une bonne préparation pour être suffisamment stable.

Mais lorsque vous commencez à enseigner, allez-y doucement. Commencez par donner des initiations occasionnelles. Puis voyez comment vous réagissez. Traitez ce qu’il y a à traiter. Et passez doucement à la vitesse supérieure.

protection-reiki
Découvrez l’auto-initiation reiki en téléchargeant gratuitement ce manuel.

Reiki élémentaire (728.1 KiB)

D'autres pages qui peuvent vous intéresser :